top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Conflit Israël-Hamas : bombardements et impasse des négociations


L'armée israélienne a poursuivi ses frappes dans la bande de Gaza, affirmant avoir visé des cibles telles que des tunnels, des centres de commandement et des dépôts d'armes. Elle a également revendiqué l'élimination de cinq membres du Hamas, tout en précisant que ses forces navales avaient ciblé des infrastructures et des navires appartenant au Hamas avec des centaines d'obus.

Le Hamas a signalé la mort de sept personnes lors d'une frappe israélienne, tandis que dans le sud de Gaza, l'hôpital local a déclaré être largement dépassé, accueillant plus du triple de sa capacité habituelle de patients. En réponse, l'armée israélienne a annoncé la perte de deux de ses soldats, l'un tué lors de combats et l'autre succombant à des blessures antérieures.


Benyamin Nétanyahou, Premier ministre israélien, a déclaré que la guerre se poursuivrait jusqu'à ce que tous les objectifs soient atteints, y compris la destruction du Hamas. Cependant, Saleh Al-Arouri, du Hamas, a affirmé qu'aucune négociation n'était en cours avec Israël tant que l'agression ne prenait pas fin.

À l'échelle internationale, la vice-présidente américaine, Kamala Harris, a appelé à une protection accrue des civils innocents et a exprimé sa préoccupation face à l'ampleur de la souffrance à Gaza. De son côté, Emmanuel Macron a insisté sur la nécessité d'œuvrer pour un cessez-le-feu durable, évitant que l'objectif de destruction totale du Hamas risquait de prolonger le conflit.

Dans les rues de Paris, des milliers de manifestants ont réclamé un cessez-le-feu permanent, dénonçant les bombardements et appelant à la fin du conflit entre Israël et le Hamas. Pendant ce temps, à Tel-Aviv, des personnes se sont rassemblées pour soutenir les otages retenus par le Hamas, certaines exhortant le Premier ministre israélien à agir pour leur libération.

La situation est tendue, avec des appels internationaux pour un arrêt immédiat des hostilités, tandis que les deux parties restent fermes dans leurs positions.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page