top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Conflit Vénézuela-Guyana : tensions croissantes autour d'une région pétrolifère


Une querelle territoriale intense entre le Venezuela et le Guyana éclate autour de l'Essequibo, une région représentant les deux tiers du territoire guyanais et renfermant des richesses pétrolières et naturelles majeures. Le dimanche 3 décembre, le Venezuela organise un référendum pour permettre à ses citoyens de se prononcer sur le sort de cette région disputée, ravivant un différend frontalier vieux de deux siècles.


Une dispute historique ravivée par Nicolas Maduro

Le litige frontalier entre le Venezuela et le Guyana concernant l'Essequibo était quasiment oublié jusqu'à ce que le président vénézuélien, Nicolas Maduro, promette de "reconquérir" cette région. Cette déclaration a ravivé les tensions entre Caracas et Georgetown, intensifiant une situation déjà tendue depuis plusieurs mois. La région disputée est souvent marquée de rouge dans les manuels scolaires vénézuéliens, avec la mention "zone en réclamation", ajoutant à la complexité et à l'ampleur du différend territorial.


Risques de tensions militaires et inquiétudes internationales

L'escalade des tensions entre le Venezuela et le Guyana inquiète la communauté internationale. Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies, a exprimé ses préoccupations concernant la situation. Selon les observateurs, la diplomatie entre les deux pays n'a jamais été aussi tendue, laissant entrevoir la possibilité d'une escalade militaire. Le Brésil, pays voisin, a intensifié ses actions défensives dans la région frontalière nord et augmenté sa présence militaire en réponse à cette montée de tension.


Stakes économiques et géopolitiques

L'Essequibo, territoire d'une superficie de 159 500 kilomètres carrés, regorge de ressources naturelles, notamment du gaz, du pétrole, de l'or, des diamants, du cuivre, de la bauxite, du fer et de l'aluminium. Cela représente une richesse inestimable pour la région. Le Guyana, pays anglophone en Amérique du Sud, a dans cette zone l'essentiel de son territoire, avec une population d'environ 125 000 habitants, alors que le reste du pays en compte moins d'un million.


L'importance de la médiation pour éviter l'escalade

Pour apaiser ces tensions, certains experts estiment que la médiation du président brésilien, Ignacio Lula da Silva, pourrait être cruciale. Son influence et son prestige parmi les dirigeants de gauche pourraient jouer un rôle crucial pour diminuer les tensions entre Maduro et le Guyana. La nécessité de résoudre pacifiquement ce différend territorial est essentielle pour éviter des conséquences néfastes non seulement pour la région, mais aussi pour la stabilité géopolitique de l'Amérique du Sud.

8 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page