top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Conseil National du Cacao : recrutement d’un secrétaire exécutif pour stabiliser le secteur

Face à une crise profonde dans le secteur du cacao, le Conseil National du Cacao (CNC) recrute un secrétaire exécutif pour mettre en place des mesures de stabilisation et soutenir les acteurs locaux.



En réponse à une crise qui perturbe le secteur du cacao depuis plusieurs semaines, le Conseil National du Cacao (CNC) a annoncé le recrutement imminent d’un secrétaire exécutif. Cette décision vise à rendre l’organisation opérationnelle et à répondre aux défis posés par la pénurie de fèves et la flambée des prix sur le marché local.


Une crise profonde dans le secteur du cacao

La crise actuelle du secteur du cacao est attribuée à une augmentation des exportations de fèves de cacao et à l’ouverture d’une nouvelle usine à Ambanja. Ces événements ont drastiquement réduit l’offre sur le marché local, entraînant une hausse vertigineuse des prix. Les artisans chocolatiers et les entreprises de transformation locale, gravement touchés, ont exprimé leurs inquiétudes. Pour eux, cette situation menace directement leurs métiers et des centaines d’emplois, créant un climat de frustration et d’incertitude.


Recrutement d’un secrétaire exécutif

Pour remédier à cette situation, le CNC a franchi une étape cruciale en publiant un avis de recrutement pour un secrétaire exécutif. Ce poste clé est destiné à assurer la coordination et le suivi des actions des différents acteurs dans la mise en œuvre du Plan National du Cacao (PNC). Le futur secrétaire exécutif aura pour missions principales de soutenir l’organisation optimale et la pérennisation de la filière cacao, de garantir la bonne gouvernance et la transparence de gestion des ressources du CNC, et d’assurer la fluidité de la communication et de la veille informative au bénéfice des acteurs de la filière.


Renforcement de la gouvernance et de la transparence

L’arrivée d’un secrétaire exécutif au CNC est perçue comme une mesure essentielle pour renforcer la gouvernance et la transparence au sein de l’organisation. Ces aspects sont cruciaux pour regagner la confiance des artisans et des entreprises locales. La nouvelle direction devra élaborer et mettre en œuvre des stratégies efficaces pour stabiliser le marché local du cacao, encourager la transformation locale et protéger les emplois menacés par la crise actuelle.


Objectifs du CNC et attentes des acteurs locaux

Le CNC a pour objectif de mettre en place des mesures concrètes pour stabiliser le marché et protéger les activités des artisans chocolatiers. Les attentes des acteurs de la chaîne de valeur sont élevées, notamment en ce qui concerne la régulation des exportations de fèves de cacao et le soutien à la transformation locale. Le secrétaire exécutif devra donc travailler en étroite collaboration avec tous les acteurs pour garantir une distribution équitable des ressources et soutenir les initiatives locales.


Vers une résolution durable de la crise

La nomination d’un secrétaire exécutif marque un tournant décisif pour le CNC et le secteur du cacao en général. Cette démarche proactive devrait permettre de répondre aux défis actuels et de poser les bases d’une gestion plus équilibrée et durable du secteur. Les artisans et les entreprises locales espèrent que cette initiative sera le point de départ d’une série de mesures visant à stabiliser le marché, promouvoir la transformation locale et sécuriser les emplois dans le secteur du cacao.


Le recrutement d’un secrétaire exécutif par le Conseil National du Cacao est une étape cruciale pour faire face à la crise actuelle. En renforçant la gouvernance et la transparence, cette nouvelle direction devra mettre en place des stratégies efficaces pour stabiliser le marché, encourager la transformation locale et protéger les emplois menacés. Les acteurs du secteur attendent avec impatience les mesures concrètes qui seront prises pour surmonter cette crise et assurer un avenir durable pour la filière cacao.

1 vue0 commentaire

Kommentare


bottom of page