top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Contrôle routier : des centaines de deux-roues mises en fourrière

Les rues d’Antananarivo ont vu une augmentation significative des contrôles routiers ces derniers jours, ciblant particulièrement les conducteurs de deux-roues. Les autorités vérifient principalement la régularité des papiers et le respect des réglementations en vigueur, notamment le port du casque.



Infractions courantes et répercussions

Les infractions les plus fréquemment observées concernent le non-port du casque et l’absence de papiers en règle. En conséquence, plusieurs centaines de scooters et motos ont été mises en fourrière en l’espace de quelques jours. Les fourrières de la municipalité sont actuellement particulièrement encombrées par ces deux-roues immobilisées.


Problèmes structurels et critiques des conducteurs

Les conducteurs de deux-roues dénoncent les défaillances du système administratif et des infrastructures routières. Ils pointent du doigt la lenteur administrative, qui empêche les nouveaux titulaires du permis de conduire moto d’obtenir rapidement leur document. Il n’est pas rare que plusieurs mois s’écoulent avant qu’ils ne reçoivent leur permis officiel.


État des infrastructures routières

En plus des problèmes administratifs, les conducteurs soulignent l'état déplorable des routes, ce qui représente un danger constant pour eux. Les trous, les nids-de-poule, et le manque général d’entretien rendent la conduite périlleuse. Ces conditions dégradées des routes augmentent les risques d’accidents et de blessures pour les usagers, surtout ceux sur deux-roues.


Double standard des réglementations

Les conducteurs critiquent également ce qu'ils perçoivent comme une application à deux vitesses des réglementations. D’une part, les autorités sont promptes à sanctionner les infractions, mais d’autre part, elles négligent la sécurité des usagers en ne tenant pas compte de la dégradation des infrastructures routières. Cette approche déséquilibrée crée un sentiment d’injustice parmi les conducteurs, qui estiment que leur sécurité est compromise.


Besoin d’une approche équilibrée

Pour une meilleure efficacité et justice dans l’application des réglementations routières, il est crucial que les autorités équilibrent les sanctions avec des améliorations significatives des infrastructures et des systèmes administratifs. La sécurité routière ne peut être assurée uniquement par des sanctions; elle doit également passer par la mise en place d’un environnement sûr et bien entretenu pour les conducteurs.


Vers une amélioration globale

En conclusion, les contrôles renforcés à Antananarivo visent à faire respecter les réglementations et à améliorer la sécurité routière. Cependant, pour que ces mesures soient perçues comme justes et efficaces, il est impératif de traiter simultanément les problèmes administratifs et les dégradations des infrastructures routières. Une approche holistique, prenant en compte les besoins et les réalités des usagers, contribuera à une meilleure sécurité et à une acceptation plus large des mesures de contrôle routier.

1 vue0 commentaire

Comentários


bottom of page