top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Crache d’avion au Népal : au moins 67 personnes sont mortes dimanche dernier.

Un ATR 72 de la compagnie aérienne Yéti Airlines s’est écrasé ce dimanche 15 janvier, près de l’aéroport local de Pokhara, dans le centre du Népal, où il devait atterrir.



C’est sans doute la catastrophe la plus meurtrière survenue au Népal ces trois dernières décennies. Dimanche dernier, vers les 10 heures 50, un avion de la compagnie aérienne Yéti Airlines, en provenance de Katmandou s’est écrasé. Selon les autorités locales, 72 personnes se trouvaient à bord de l’appareil.


L’avion aurait plongé dans une gorge abrupte, se serait brisé en de nombreux morceaux et aurait pris feu. La carcasse a été retrouvée au fond d’un ravin de 300 m de profondeur, près du nouveau terminal international de Pokhara, ouvert le 1er janvier dernier. Soixante-sept personnes étaient mortes sur le coup, alors que cinq sont toujours portées disparues.


Par rapport à ce drame, un responsable de la police locale a déclaré ce lundi : « Nous travaillons activement à la récupération et à l’identification des corps aussi vite que possible et à leur remise aux familles ». Il a par ailleurs souligné que quelques survivants avaient été emmenés à l’hôpital, mais cette information n’a été confirmée ni par Yeti Airlines, ni par d’autres officiels.


Le porte-parole de Yéti Airlines, quant à lui, a indiqué que 15 étrangers étaient à bord de l’avion : cinq Indiens, quatre Russes, deux Sud-Coréens ainsi que quatre passagers en provenance d’Argentine, d’Australie, de France et d’Irlande.


Ce lundi 16 janvier a été déclaré journée de deuil national, et les recherches ont repris très tôt ce matin. Espérons que les autres passagers s’en soient sortis indemnes de cette catastrophe.





Comentários


bottom of page