top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Crise politique en Israël : concessions controversées à l'extrême droite

La crise politique en Israël persiste malgré la suspension de la réforme judiciaire, avec des concessions controversées accordées à l'extrême droite, selon le Guardian et le Haaretz.


Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a annoncé une "pause" dans la réforme judiciaire qui avait provoqué des manifestations, entraînant l'ouverture de négociations entre la majorité et l'opposition. Cependant, malgré cette annonce, la crise politique continue en Israël, comme le souligne le Guardian, citant le refus du ministre de la Défense limogé de démissionner et les concessions faites par Netanyahu à l'extrême droite. En échange de l'arrêt des manifestations nationales, Netanyahu aurait permis la création d'une "garde nationale" civile sous les ordres du redoutable ministre de l'Intérieur, Itamar Ben Gvir, ce que le quotidien de gauche israélien Haaretz qualifie de "promesse scandaleuse" et dénonce la création d'une véritable milice aux mains de l'extrême droite.


La situation en Israël est de plus en plus tendue et la réforme judiciaire n'a fait qu'ajouter aux tensions entre les factions politiques. La concession faite par Netanyahu à l'extrême droite pour étouffer les manifestations nationales soulève de vives inquiétudes quant aux droits de l'homme et à la liberté d'expression. Alors que les négociations se poursuivent entre la majorité et l'opposition, il reste à voir si des solutions pourront être trouvées pour mettre fin à la crise politique actuelle en Israël.

10 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page