top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Croissance et pauvreté en Afrique : le paradoxe persistant



Le dernier rapport de la Banque mondiale, "Africa’s Pulse", révèle une projection de croissance économique pour l'Afrique à 3,4% en 2024, signalant une reprise après une période particulièrement difficile. Toutefois, cette reprise est décrite comme fragile et insuffisante pour impacter significativement la réduction de la pauvreté sur le continent. Bien que l'inflation soit en baisse et que la croissance de la dette publique ralentisse, l'incertitude économique mondiale, les obligations de dette croissantes, les catastrophes naturelles, et les conflits continuent de menacer la stabilité économique de l'Afrique.


Des ressources externes en diminution

Le rapport souligne que l'accès à des financements extérieurs abordables s'est restreint depuis la pandémie, exacerbant les défis financiers pour les gouvernements africains. En parallèle, l'instabilité politique et les tensions géopolitiques menacent non seulement la croissance économique mais aussi la sécurité alimentaire de millions de personnes, rendant la lutte contre la pauvreté encore plus ardue.


Une croissance inéquitable

Selon la Banque mondiale, la croissance économique en Afrique subsaharienne réduit la pauvreté à un rythme bien plus lent que dans le reste du monde. Cette inefficacité est attribuée à une croissance économique qui ne bénéficie pas équitablement à tous les segments de la société. L'inégalité, déjà parmi les plus élevées au monde, reste un obstacle majeur à la réduction de la pauvreté, malgré certaines améliorations dans l'accès aux services de base comme l'éducation et les soins de santé.


La route vers l'égalité

Le rapport appelle à une série d'actions politiques ciblées pour favoriser une croissance plus forte et plus équitable. Ces actions comprennent la restauration de la stabilité macroéconomique, la promotion de la mobilité intergénérationnelle, et le soutien à l'accès élargi aux marchés. L'amélioration de la productivité du secteur privé pour générer des emplois de meilleure qualité est également soulignée comme essentielle pour une réduction efficace de la pauvreté.


Un avenir plus prospère malgré les contraintes

"Africa’s Pulse" propose une feuille de route pour aborder les contraintes structurelles et promouvoir un avenir plus prospère pour l'Afrique. En identifiant et en attaquant les racines de l'inégalité, en particulier celles qui limitent la participation productive aux marchés, l'Afrique peut espérer réaliser une croissance qui bénéficie à tous ses citoyens. La lutte contre les politiques fiscales régressives et la promotion d'une distribution plus équitable des richesses sont également cruciales pour avancer vers cet avenir.

16 vues0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page