top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Un cyberharcèleur force une star du foot féminin à quitter son club au Mexique

La joueuse de football Scarlett Camberos quitte son club mexicain après avoir subi un an de cyberharcèlement de la part d'un homme qui la poursuivait jusque dans la rue, faute de protection suffisante dans le pays.


Depuis un an, la joueuse de football Scarlett Camberos a subi un harcèlement en ligne constant de la part d'un homme qui l'a suivie dans la rue et piraté tous ses profils en ligne pour faire croire qu'elle était en couple avec lui. Le club d'América, pour lequel elle jouait, l'a soutenue dans sa plainte auprès de la justice mexicaine, qui n'a cependant assigné à résidence son harceleur que pendant 36 heures. Face à cette absence de protection suffisante dans le pays, la joueuse a décidé de rentrer aux États-Unis et de chercher un nouveau contrat avec un club situé hors du Mexique. « Je souhaite de tout cœur que les choses changent au Mexique et qu’aucune femme ne passe par ce que j’ai vécu », a-t-elle déclaré.


Les femmes sont plus souvent victimes de cyberharcèlement que les hommes, et les Mexicaines sont particulièrement exposées aux violences de genre. En effet, chaque jour, en moyenne dix femmes sont assassinées au Mexique, et ces crimes restent impunis dans 97% des cas.

bottom of page