top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Décès du policier blessé lors d'affrontements à Athènes : un triste événement lié à des violences sportives


La Grèce pleure la perte d'un policier de 31 ans, victime des affrontements violents survenus le 7 décembre en marge d'un match de volley-ball à Athènes. Ce policier, grièvement blessé par le lancer d'une fusée de détresse lors de ces heurts entre hooligans, a succombé à ses blessures mercredi 27 décembre, selon l'annonce faite par l'hôpital où il était soigné.


Les violences se sont déchaînées lors de la rencontre entre les clubs rivaux de la capitale, l'Olympiakos et le Panathinaïkos, marquant un triste événement pour le pays. La fusée de détresse, lancée lors de ces affrontements, a atteint le policier, le blessant gravement à la cuisse. Transporté en urgence à l'hôpital, il a été confronté à une hémorragie sévère, contraignant les médecins à une amputation de sa jambe dans une tentative désespérée pour lui sauver la vie.


L'arrestation d'un homme de 18 ans, intervenant le soir même de l'incident, a apporté des éléments à l'enquête. Ce dernier a avoué être l'auteur du lancement de la fusée ayant gravement blessé le policier. Face à cette tragédie, le gouvernement grec a pris des mesures drastiques en annonçant la tenue de tous les matchs de football à huis clos jusqu'au 12 février, cherchant ainsi à contenir ces manifestations de violence associées au milieu sportif.


Cette perte douloureuse soulève de vives inquiétudes concernant la violence croissante liée aux événements sportifs et appelle à une réflexion plus approfondie sur les mesures nécessaires pour garantir la sécurité lors de ces rencontres, afin d'éviter de tels drames à l'avenir.

13 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page