top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Députés LR : ouverture à la loi sur l'immigration sous certaines conditions


Dix-sept députés Les Républicains (LR) se positionnent favorablement à l'égard du projet de loi sur l'immigration, sous réserve que "l'esprit du projet voté par le Sénat" prédomine lors de son examen à l'Assemblée nationale. Ce mouvement représente une approche plus conciliante que celle préconisée par la direction du groupe LR, représentant ainsi un défi pour le gouvernement actuel.


Préservation des avancées du Sénat

Dans une tribune, les députés, dont Julien Dive, Virginie Duby-Muller ou encore Philippe Juvin, expriment leur volonté de préserver les principaux acquis du Sénat tout en cherchant à améliorer ce projet de loi. Ils insistent sur le fait que la balle est désormais dans le camp du gouvernement et de la majorité présidentielle, en particulier son aile gauche.


Attentes envers le gouvernement et la majorité présidentielle

Le président du groupe LR à l’Assemblée, Olivier Marleix, a mis en garde en affirmant que le camp présidentiel ne pouvait pas s'attendre à obtenir une majorité sur ce texte sans un accompagnement incluant une réforme de la Constitution. Cette déclaration laisse entrevoir une exigence de concession ou de compromis de la part du gouvernement pour obtenir l'adhésion des députés LR.


Défi à relever pour le gouvernement

Cette ouverture conditionnelle des députés LR représente un défi pour le gouvernement dans le cadre de l'examen de cette loi sur l'immigration à l'Assemblée nationale. Il s'agit d'une situation où les positions et les attentes des différents acteurs politiques impliqués dans cette législation nécessiteront un dialogue et des ajustements pour parvenir à un consensus ou une forme d'entente.

bottom of page