top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Développement rizicole à Madagascar : Un partenariat avec la Chine

Madagascar et la Chine ont renforcé leur coopération dans le domaine agricole, notamment en lançant un projet de production de semences de riz hybride. Ce partenariat public-privé entre le ministère de l'Agriculture malgache, Yuan’s International et le groupe STOI vise à augmenter la production rizicole et atteindre l'autosuffisance alimentaire.


Madagascar a établi un partenariat avec la Chine pour développer le secteur agricole, en mettant l'accent sur la production de riz hybride. Le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage travaillera en collaboration avec la société chinoise Yuan’s International et le groupe STOI pour lancer la production de trois variétés de semences de riz hybride sur un terrain de 50 hectares à Sambava. Ce projet vise à augmenter la production rizicole et à atteindre l'autosuffisance alimentaire en réduisant les importations de riz.


Les variétés de semences de riz hybride sélectionnées ont été adaptées aux conditions climatiques de Madagascar et promettent un rendement plus élevé par rapport aux variétés traditionnelles. Le groupe STOI a également signé une convention de partenariat avec le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage pour vulgariser le riz hybride dans 16 régions du pays, avec le soutien de l'ambassadeur de Madagascar en Chine. Cette coopération vise à renforcer la productivité rizicole et à améliorer la sécurité alimentaire du pays.


Tahiana Razanamahefa, du groupe STOI, a souligné que la production de riz hybride a déjà connu une augmentation de 20% à Madagascar. Des projets de vulgarisation du riz hybride sont en cours dans différentes régions du pays, et le groupe STOI mobilise des moyens financiers pour soutenir les agriculteurs dans le développement de cette production. Par ailleurs, un partenariat a été établi pour la mise en place d'une usine de production d'engrais à base de sulfate d'ammonium à Toamasina, un élément clé pour augmenter la production rizicole dans le pays. D'autres pays africains francophones montrent également un intérêt pour la production de riz hybride, témoignant ainsi de l'impact positif de cette coopération avec la Chine.






12 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page