top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

De Kiev à Gaza : José Andrés, un cuisinier en première ligne



Depuis 2010, le chef étoilé hispano-américain José Andrés, fondateur de l'ONG World Central Kitchen, fournit des millions de repas aux populations en détresse, que ce soit à Haïti, en Ukraine ou ailleurs. Cependant, les récents événements survenus à Gaza remettent en question les méthodes humanitaires employées.


Une tragédie à Gaza

Le 1er avril, sept membres de l'équipe de World Central Kitchen ont été tués à Gaza par des tirs de missiles israéliens. Cette tragédie a profondément bouleversé José Andrés, qui a contacté son ami, le célèbre chef espagnol Ferran Adrià, en pleurs pour lui annoncer la nouvelle. C'est un événement douloureux qui a marqué la communauté humanitaire.


Les victimes et leur mission

Parmi les victimes se trouvaient Zomi Frankcom, Damian Soból, Jacob Flickinger et Saifeddin Issam Ayad Abutaha. Ils avaient pour mission de décharger 100 tonnes de vivres dans leur entrepôt à Deir Al-Balah, avant de reprendre la route vers leur centre opérationnel de Rafah, en Égypte. Malheureusement, leur convoi a été pris pour cible par un drone israélien.


L'émotion de José Andrés

Pour José Andrés, cette perte est déchirante. Il considérait ces membres de son équipe comme des membres de sa famille et leur mort l'a profondément touché. Même son ami de longue date, Ferran Adrià, n'avait jamais entendu José Andrés pleurer auparavant.


Remise en question des méthodes humanitaires

Cet événement tragique soulève des questions sur les méthodes employées par les organisations humanitaires en zones de conflit. Malgré les risques, José Andrés et son équipe ont continué à fournir une aide vitale aux populations touchées par les conflits, mais la sécurité reste une préoccupation majeure.


La mort des membres de World Central Kitchen à Gaza est une tragédie qui met en lumière les dangers auxquels sont confrontés les travailleurs humanitaires. José Andrés, profondément affecté par cette perte, continue néanmoins à poursuivre sa mission d'aide alimentaire dans les régions les plus nécessiteuses, malgré les risques encourus.


1 vue0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page