top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Des parlementaires français répondent à l'appel de prisonnières politiques iraniennes

Des membres du parlement français répondent à l'appel émanant de femmes politiques incarcérées en Iran, qui s'opposent aux exécutions.

Dans une lettre poignante émanant de la tristement célèbre prison d'Evin en Iran, six détenues politiques ont lancé un appel désespéré à la communauté internationale pour mettre un terme aux « exécutions de masse » perpétrées par le régime. Leur cri de détresse a résonné jusqu'aux oreilles de parlementaires français engagés. Ainsi, ce jeudi 11 mai à 11h, en solidarité avec les prisonnières d'Evin, près de cinquante députés français ont simultanément utilisé leurs réseaux sociaux pour publier un message fort, appelant le gouvernement iranien à cesser immédiatement les exécutions brutales. Ces parlementaires français ont choisi de se lever aux côtés des détenues politiques iraniennes, qui endurent des conditions de détention inhumaines et font face à la menace constante de la peine de mort.


Leur action coordonnée sur les réseaux sociaux vise à attirer l'attention de la communauté internationale sur la gravité de la situation en Iran et à exhorter le gouvernement iranien à respecter les droits fondamentaux de ses citoyens. L'appel des parlementaires français est un témoignage de solidarité envers les victimes de l'oppression et de la répression politique en Iran. En amplifiant la voix des prisonnières d'Evin, ils espèrent faire pression sur le régime iranien pour qu'il mette fin aux exécutions arbitraires et à la violence systémique exercée contre les dissidents politiques. La mobilisation de ces députés français rappelle l'importance de la solidarité internationale face aux violations des droits de l'homme, et souligne la nécessité d'une action concertée pour mettre fin à cette terrible réalité qui sévit en Iran.

4 vues0 commentaire

Комментарии

Оценка: 0 из 5 звезд.
Еще нет оценок

Добавить рейтинг
bottom of page