top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Deux motions de censure déposées contre le gouvernement suite à la réforme des retraites

Suite au recours au 49.3 par Élisabeth Borne pour faire adopter la réforme des retraites, les députés du groupe indépendant Liot ont déposé une motion de censure co-signée par des élus de la Nupes, suivis d'une deuxième motion de censure du Rassemblement national.


Le gouvernement d'Élisabeth Borne est confronté à deux motions de censure déposées à l'Assemblée nationale après avoir recouru au 49.3 pour faire passer la réforme des retraites. La première, signée par des députés du groupe indépendant Liot et des quatre groupes appartenant à la Nupes, a des chances d'être votée par des députés de droite hostiles à la réforme. La France insoumise a annoncé qu'elle soutiendrait cette motion. La majorité absolue sera difficile à atteindre pour ces motions, ce qui rend leur issue incertaine. Les deux motions devraient être examinées le lundi 20 mars.


Actuellement, aucun député Les Républicains (LR) n'a signé la motion de censure contre le gouvernement, selon le groupe Liot. Le parti a annoncé qu'il ne s'associerait ni ne voterait aucune motion, bien que certains députés LR souhaitent être libres de leur vote. Les positions des députés LR, notamment celle d'Aurélien Pradié, seront donc scrutées de près. Pendant ce temps, des manifestations et des actions de protestation continuent d'avoir lieu dans plusieurs villes de France.

تعليقات


bottom of page