top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Diack fils voit sa peine confirmée en appel pour corruption dans l'athlétisme russe

En appel, Papa Massata Diack, fils de Lamine Diack, ancien président de l'athlétisme mondial, a été condamné à cinq ans de prison pour sa participation à la corruption liée au scandale du dopage russe en 2011.


En l'absence de Papa Massata Diack, la cour d'appel de Paris a confirmé la peine de première instance de cinq ans de prison ferme et réduit l'amende à 500 000 euros. Habib Cissé, ex-conseiller juridique de Lamine Diack, a été condamné à trois ans de prison avec sursis. Diack fils avait été reconnu coupable de complicité dans le système de pots-de-vin visant à cacher des cas de dopage chez des sportifs russes en 2011, ainsi que d'avoir détourné 15 millions d'euros de fonds de parrainage.


Lors du procès en appel, l'avocat de la fédération internationale d'athlétisme a dénoncé une "organisation bananière" de l'IAAF sous Lamine Diack, ancien président condamné pour corruption dans le scandale du dopage russe. En première instance, cinq protagonistes avaient été condamnés, dont Lamine Diack et Gabriel Dollé, décédés en 2021. Seul l'ex-conseiller juridique Habib Cissé s'a présenté devant la cour d'appel et a été condamné à trois ans de prison avec sursis pour sa participation dans l'affaire russe et la réception de 3,45 millions d'euros provenant d'athlètes russes en échange de leur disparition de la liste des sportifs suspectés de dopage.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page