top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Diffamation à l'encontre du SEG : Cinq individus incarcérés pour atteinte à l'honneur.

Des mensonges dévoilés : Une enquête révèle les auteurs de la publication diffamatoire visant le Général de Corps d'Armée, Serge Géllé.


Enfin, l'affaire de diffamation visant le Secrétaire d'État chargé de la gendarmerie, le Général de Corps d'Armée Serge Géllé, a été résolue. Pour rappel, ce haut gradé de la gendarmerie nationale et membre du gouvernement actuel avait été accusé dans une publication de faciliter la libération d'un présumé voleur de voiture, malgré ses aveux. Cette affaire remonte au mois de juin 2023. Le suspect avait été arrêté par la brigade criminelle et placé en garde à vue à Anosy pour le vol d'un véhicule Crafter, mais il avait été libéré après que le plaignant avait retiré sa plainte. La publication insinuait que le SEG était impliqué dans cet acquittement, affirmant notamment que le présumé voleur connaissait le chef de la brigade criminelle, que le SEG était son oncle et que la justice était sous son contrôle. Des allégations catégoriquement niées par les personnes concernées.


Après plusieurs jours d'enquête, l'origine du compte incriminé a été identifiée. Il provenait de deux détenus d'Antanimora. Suite à leur interpellation, cinq individus impliqués dans cet acte de diffamation ont été arrêtés. Parmi eux, trois sont de sexe masculin : le voleur présumé de la voiture Crafter et les deux détenus d'Antanimora qui étaient les auteurs de la publication. Le quatrième individu est l'administrateur du compte "Tsy aritra Ifampizarana" et le cinquième détient le numéro de téléphone associé à ce compte. Ces cinq personnes ont été inculpées pour association de malfaiteurs, dénonciations calomnieuses, incitation à la haine via Facebook et outrage envers un officier général. Elles sont actuellement en détention provisoire à Antanimora en attendant leur procès, qui se tiendra le 25 juillet 2023 au Tribunal Anosy, salle 2.

Comments


bottom of page