top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Dispositif de sécurité renforcé à la place du 13 Mai


Un dispositif de sécurité conséquent sera déployé ce jour à la Place du 13 Mai et ses environs, incluant des sites stratégiques tels que la Jirama et les dépôts de carburant. Les forces de l'ordre ont découvert des cocktails Molotov dans ces zones sensibles. Cette mobilisation s'inscrit dans le cadre de la célébration du 87e anniversaire du défunt Amiral rouge et vise à garantir la sécurité de la capitale.


Pouvoir du premier ministre en cas de troubles politiques graves

Bien que le chef d'État par intérim n'ait pas le pouvoir de déclarer l'état d'exception conformément à l'article 61 de la Constitution, le Premier ministre peut proclamer la situation d'exception en cas de troubles politiques graves, susceptibles de déstabiliser la capitale. Ce pouvoir découle de ses fonctions prévues par la Constitution et vise à maintenir la paix et la sécurité en période de crise.


Projet d'investissement de la place du 13 Mai par le collectif des 11 candidats

Le Collectif des 11 candidats, réduit à 10 après le retrait d'un candidat, envisage d'entrer dans l'histoire en investissant la Place du 13 Mai, lieu emblématique de l'histoire politique de Madagascar. Les autorités, notamment le Premier ministre et le chef d'État par intérim, sont informées de cette initiative.


Coordination entre le général à la retraite et le premier ministre

Bien que le général à la retraite ne soit pas le chef suprême des forces armées, il joue un rôle clé dans les questions de défense et de sécurité. Il collabore étroitement avec le Premier ministre, qui a la responsabilité de la police, du maintien de l'ordre, de la sécurité intérieure et de la défense. Leur objectif commun est de créer un climat de paix et de sécurité pour les prochaines élections présidentielles prévues le 16 novembre 2023.


Renforcement du dispositif de sécurité

Le nombre d'effectifs mobilisés pour assurer la sécurité a été considérablement augmenté, passant de 1 250 à 3 000 éléments issus des trois branches des forces armées (Gendarmerie, Police, Armée). Ils se déploieront pour boucler la Place du 13 Mai et les alentours, établissant une zone de sécurité. Les préparatifs sont intensifs en vue d'une journée potentiellement tendue.


Un baptême de feu pour le général "Bombe"

La journée du samedi 4 novembre 2023 représente un défi de taille pour le général en charge de la sécurité, surnommé "Bombe". Les mesures visent à garantir la tranquillité et la sécurité lors de la célébration de l'anniversaire de l'Amiral rouge et pour toute manifestation éventuelle à la Place du 13 Mai.

15 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page