top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Dix candidatures déposées pour la présidentielle malgache: la course s'annonce serrée


Après la frénésie sportive des Jeux des îles de l'Océan Indien, Madagascar se tourne désormais vers une autre compétition d'envergure: les élections présidentielles du 9 novembre. Alors que la période de dépôt des candidatures prendra fin le 6 septembre, 10 candidats ont déjà soumis leurs dossiers à la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) à Ambohidahy.


Les candidats en lice

Les candidats qui ont déjà déposé leur dossier couvrent un large éventail du paysage politique malgache, des partis traditionnels aux indépendants. Parmi eux figurent Marc Ravalomanana du parti TIM, Annick Ratsiraka Zoary de l'Arema, et plusieurs candidats indépendants comme Vololonirina Marie Josiane et Jean Noel Abel. D'autres partis moins traditionnels sont également représentés, comme Rasolofonoroniaina Julia Mickaëlle du parti AFM et Ratsietison Jean Jacques Jedidia du parti FMF.


Plus de candidatures attendues

La liste n'est pas encore complète, puisque d'autres figures politiques ayant annoncé leur candidature sont attendues dans les prochains jours pour déposer leur dossier. On peut citer Hajo Andrianainarivelo, Rolland Ratsiraka, et l'ancien président Hery Rajaonarimampianina. De plus, l'annonce officielle de la candidature du président en exercice, Andry Rajoelina, est imminente et devrait être faite soit aujourd'hui, soit demain lors du congrès national de son parti, le TGV.


Implications politiques

L'élargissement du champ des candidats pourrait rendre cette élection particulièrement compétitive. Plusieurs questions restent en suspens, notamment sur le taux de participation, l'influence des candidats indépendants et les conséquences potentielles pour la stabilité politique du pays.


La fermeture imminente de la période de dépôt des candidatures marque le début officiel de la course à la magistrature suprême de Madagascar. Avec un éventail diversifié de candidats et d'autres encore attendus, cette élection s'annonce comme un moment clé pour la démocratie malgache. Le pays et ses citoyens attendent désormais de voir comment ces différents acteurs vont articuler leurs visions pour l'avenir de Madagascar.

16 vues0 commentaire

Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page