top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Double nationalité du président malgache: zoom sur contestations et alliances politiques


Depuis l'annonce de la candidature du président sortant Andry Rajoelina aux prochaines élections présidentielles à Madagascar, les tensions politiques s'intensifient. La question brûlante concerne la double nationalité du président, qui pourrait, selon certains, rendre sa candidature inéligible.


Opposition et requêtes judiciaires

Trois grands partis de l’opposition, Hery vaovao ho an’i Madagasikara (HVM), Malagasy Miara-Miainga (MMM), et Tiako i Madagasikara (TIM), ont déposé des requêtes distinctes auprès de la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) pour invalider la candidature de Rajoelina. Ils arguent que sa double nationalité française et malgache enfreint les lois en vigueur, remettant en question l'état de droit.


Une question sensible: la nationalité

La question de la double nationalité est devenue une pomme de discorde majeure. Déjà en 2018, Fanirisoa Ernaivo avait tenté de contester l'élection de Rajoelina sur cette même base, mais la HCC avait déclaré être incompétente pour statuer sur la question. Vu ce précédent, il est possible que la Cour maintienne cette position, malgré les nouvelles requêtes.


Le camp Rajoelina inébranlable

Du côté du camp présidentiel, l’ambiance est à la détermination. Les cadres du parti TGV ont exprimé leur résolution à "faire gagner le Président aux prochaines élections", tandis que Rajoelina lui-même a déclaré être "prêt à relever le défi". Parmi ses soutiens figurent des personnalités politiques de premier plan, soulignant la solidité de son camp.


Un test pour l'indépendance judiciaire

Le rôle de la HCC dans ce contexte est crucial. Sa décision pourrait avoir des répercussions non seulement sur la légitimité du scrutin mais également sur la perception de l'indépendance de la justice à Madagascar. D'autant plus que la Cour doit aussi étudier le cas de deux autres candidats binationaux, ce qui complexifie davantage la situation.


La course à la présidentielle malgache est décidément sous haute tension. Les enjeux légaux et politiques de la double nationalité de Rajoelina mettent en lumière les clivages profonds au sein de la sphère politique malgache. La manière dont la HCC abordera cette question complexe sera révélatrice de l'état de la démocratie et de la gouvernance dans le pays.

8 vues0 commentaire

Комментарии


bottom of page