top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Elodie Clouvel : renaissance et nouveau cap pour Paris 2024


À neuf mois des Jeux olympiques de Paris 2024, Elodie Clouvel, médaillée d'argent à Rio en 2016 en pentathlon moderne, opère une transformation audacieuse dans son projet sportif. Elle a pris la décision courageuse de quitter l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep) à Paris, ainsi que le groupe de haut niveau de la discipline en France. Son objectif est clair : se préparer pour ne pas seulement participer, mais performer à Paris.


Un choix courageux et une transformation

Pour Clouvel, cette décision a été une étape cruciale pour sa carrière olympique. Elle exprime : "J’ai fait un choix très courageux de quitter la team avec laquelle j’étais pour m’entraîner seule, parce que je ne me sentais pas en état de m’exprimer pleinement dans un système qui ne me correspondait pas." Cette transition a été amorcée début octobre et s'est déroulée de manière amicale, avec le soutien des entraîneurs et de la Fédération. Elle compte remettre brièvement les pieds dans le "berceau des champions" du bois de Vincennes lors des championnats de France de pentathlon moderne les 16 et 17 décembre.


Bilan et tournant personnel

Elle qualifie l'année 2023 de "pire année de sa vie sportive", malgré une médaille d'argent au Caire lors de la première épreuve de Coupe du monde en mars. Cette performance n'a pas été retenue car elle se sentait profondément affectée. Clouvel reconnaît avoir vécu un burn-out : "Je ne l’ai même pas retenue car humainement, j’étais vraiment dans le dur. J’ai fait un burn-out." Les premiers signes sont apparus au printemps alors qu'elle ressentait une baisse d'inspiration et des difficultés de concentration. Même lors de la finale de Coupe du monde à Ankara, elle a pris conscience de son épuisement mental, ne parvenant plus à se focaliser sur les différentes disciplines du pentathlon.


Résilience et nouvelle trajectoire

Cette période difficile a marqué un tournant dans la vie sportive de Clouvel. Sa volonté de se réinventer et de se recentrer sur son bien-être et ses besoins personnels témoigne d'une détermination à retrouver l'équilibre et à aborder les prochaines compétitions avec une approche différente. Sa décision de prendre du recul pour mieux avancer est un signe de résilience et de détermination dans sa quête pour Paris 2024.


23 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page