top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Emmanuel Macron appelle la France à faire preuve d'humilité en Afrique

Emmanuel Macron, lors de son discours sur la stratégie diplomatique et militaire de la France en Afrique, a appelé à faire preuve d'humilité face aux enjeux du continent africain avant de débuter sa tournée dans quatre pays d'Afrique centrale.


Lors de son discours à l'Élysée consacré à la stratégie diplomatique et militaire de la France en Afrique, Emmanuel Macron a appelé à faire preuve d'humilité face aux défis que doit relever le continent africain. Le président français a souligné sa "nouvelle vision" de l'Afrique et son ambition de "bâtir une nouvelle relation équilibrée et réciproque" avec les pays africains, en annonçant notamment un nouveau programme économique et une loi cadre pour la restitution d'œuvres d'art. Il a également annoncé la fin de "la prééminence du sécuritaire" dans la relation avec l'Afrique, avec une transformation de la présence militaire française dans la région et une diminution visible de ses effectifs.


Emmanuel Macron a insisté sur le fait que l'Afrique ne doit pas être un "pré carré" ou un terrain de "compétition", rejetant les "grilles de lecture du passé". Il a aussi mis en garde les États africains qui ont recours aux mercenaires russes, en faisant référence au groupe Wagner, les avertissant qu'ils finiront par s'en passer car ces mercenaires sèment le malheur là où ils se déploient. La tournée du président français dans quatre pays d'Afrique centrale, qui débute mercredi, sera l'occasion de mettre en pratique cette "nouvelle vision" de la relation entre la France et l'Afrique.


Emmanuel Macron poursuit sa tournée africaine en visitant quatre pays d'Afrique centrale, dont le Gabon, l'Angola, le Congo et la République démocratique du Congo. Son premier arrêt est à Libreville, où il participera à un sommet sur la préservation des forêts du bassin du fleuve Congo. Cette tournée est en ligne avec son engagement à tourner la page de la politique africaine postcoloniale de Paris, la "Françafrique", et à établir une relation nouvelle avec l'Afrique, un pacte qu'il entend élargir à l'Europe. La secrétaire d'État chargée du Développement, Chrysoula Zacharopoulou, qui accompagne le président, souligne que la posture de la France évolue vers plus d'écoute et d'humilité en raison du sentiment antifrançais en Afrique francophone.

Commentaires


bottom of page