top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

En 2023, le Burundi a pour objectif de procéder au rapatriement de 70 000 réfugiés

Alors que le Burundi a lancé un grand programme de rapatriement des réfugiés installés au Rwanda et en Tanzanie depuis cinq ans, la réintégration de ces individus pose un défi majeur pour le pays.

Depuis cinq ans, le Burundi s'est engagé dans un ambitieux programme de rapatriement visant à ramener les réfugiés qui s'étaient installés au Rwanda et en Tanzanie. En 2015, le pays avait été secoué par une crise politique déclenchée par des manifestations contre le troisième mandat de l'ancien président Pierre Nkurunziza, ce qui avait entraîné la fuite de 400 000 personnes à la recherche de sécurité face à la répression et aux violences. Heureusement, la paix est revenue depuis lors, et au moins la moitié de ces exilés ont déjà été rapatriés avec succès. Néanmoins, leur réintégration reste un défi majeur pour le Burundi.


Le processus de réintégration des réfugiés rapatriés représente un véritable défi pour le Burundi. Ces individus ont passé des années à l'étranger, vivant dans des conditions précaires, et doivent maintenant reconstruire leur vie dans leur pays d'origine. Ils doivent faire face à diverses difficultés, telles que la recherche d'un logement, d'un emploi et l'accès aux services de base tels que l'éducation et les soins de santé. Le gouvernement burundais met tout en œuvre pour faciliter leur réintégration en fournissant un soutien financier, des programmes de formation et des opportunités d'emploi. Néanmoins, il reste encore beaucoup à faire pour assurer une transition réussie et durable pour ces rapatriés, afin qu'ils puissent reconstruire leur vie et contribuer au développement du Burundi.

3 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page