top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Engagement financier majeur : 100 millions d'euros de plus promis aux maires par Elisabeth Borne


Dans un contexte où les relations entre l'exécutif et les élus sont souvent sous tension, la première ministre a récemment dévoilé des mesures de soutien financier pour les collectivités lors de la clôture du congrès des maires. Prévue initialement pour mi-octobre devant la convention des intercommunalités de France, cette annonce avait été rapportée à cause de circonstances tragiques.


Une augmentation substantielle

Lors de la clôture du congrès des maires à Paris le 23 novembre, Elisabeth Borne a révélé aux élus locaux que la dotation versée par l'État connaîtrait une augmentation de 100 millions d'euros supplémentaires en 2024. Ce complément s'ajoute aux 220 millions d'euros déjà débloqués le 25 septembre pour la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) de 2024, portant ainsi l'augmentation totale à 320 millions d'euros. Cette hausse est comparable à celle décidée pour l'année 2023.


Actuellement réalisée à 27 milliards d'euros, la DGF constitue la principale dotation attribuée par l'État aux communes, intercommunalités et départements. Fondée sur des critères démographiques, financiers et liés aux responsabilités, elle vise à compléter les compétences qui leur ont été transférées.


Une continuité dans le soutien

Jusqu'à 2023, la DGF avait été maintenue au niveau actuel. Ce point a été souligné par le président de la République lors d'une réception à l'Élysée avec des maires, en évoquant, avec un brin d'ironie, ses prédécesseurs Nicolas Sarkozy et François Hollande.


Cette augmentation significative de la DGF représente un engagement clair du gouvernement envers les collectivités locales, reflétant ainsi une volonté de renforcer le soutien financier aux administrations locales et à leurs initiatives pour le bien-être des citoyens.

bottom of page