top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Enquête ouverte par le parquet de Metz sur l'annulation du concert de Bilal Hassani

Une enquête a été ouverte par le parquet de Metz sur l'annulation du concert de Bilal Hassani suite à des menaces formulées à l'encontre de l'artiste et de son public.



Le parquet de Metz a ouvert une enquête sur l'annulation du concert de Bilal Hassani, suite à des menaces provoquées à l'encontre de l'artiste et de son public. Selon le procureur de la République adjoint, Thomas Bernard, cette enquête a été ouverte pour "menace de délit contre les personnes en raison de leur orientation sexuelle, de provocation à la haine ou à la violence contre une personne en raison de l'orientation sexuelle et de provocation publique et directe non suivie d'effet à commis un crime ou un délit". Le collectif Lorraine Catholique, soutenu par Civitas, avait appelé à une prière de réparation avant le concert, qualifié de "profanation", et avait crié à l'outrage en pleine semaine Sainte dans un message largement relayé sur son blog. De leur côté,


En raison de ces menaces, le producteur de la tournée de Bilal Hassani, Live Nation, avait annulé le spectacle qui devait se tenir dans l'ancienne église Saint-Pierre-Aux-Nonnains, désacralisée depuis 500 ans et transformée en salle de spectacles. Dans cette affaire, la Sûreté départementale est saisie des faits et devra enquêter sur les accusations de provocation à la haine ou à la violence et de menace de délit contre les personnes en raison de leur orientation sexuelle. Les enquêteurs devront également déterminer si la provocation publique et directe non suivie d'effet à commis un crime ou un délit est avéré.

bottom of page