top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Envolée des prix des produits alimentaires à forte demande pour les fêtes de fin d'année


À l'approche des fêtes de fin d'année, les prix de certains produits alimentaires ont connu une hausse notable, impactant le budget des consommateurs malgaches. Parmi ces produits, les œufs et certains fruits et légumes sont particulièrement touchés par cette flambée des prix.


Les œufs, qu'ils soient hors calibres ou de taille moyenne, atteignent actuellement environ 800 ariary par unité dans les épiceries et les marchés de la capitale. Cette augmentation s'applique également à certains fruits comme les mangues et les letchis, bien que ces derniers soient de saison. Par exemple, au marché d'Andravoahangy, le prix du kilo de letchis est passé de 1 200 à 1 500 ariary il y a encore une semaine à 1 600 à 2 000 ariary le kilo le week-end dernier.


La hausse des prix touche également certains produits de base comme la farine, qui connaît des augmentations sporadiques chez certains détaillants de la capitale. Il convient de noter que cette hausse n'est pas généralisée, car les prix restent stables chez les grossistes, oscillant entre 164 000 et 170 000 ariary par sac de 50 kg en fonction des marques et des origines des produits.


Ces hausses de prix sont particulièrement préoccupantes car les produits alimentaires concernés sont souvent utilisés pour la préparation de mets très demandés lors des fêtes de fin d'année, tels que les gâteaux et les entremets, que ce soit au sein des ménages ou par les traiteurs et les professionnels de la restauration.

Selon les détaillants d'œufs, cette hausse des prix est une tendance récurrente pendant la période des fêtes de fin d'année, même lorsque l'offre augmente. Malheureusement, ces prix élevés ont tendance à persister même après la période festive, impactant ainsi le pouvoir d'achat des consommateurs.

bottom of page