top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

EPS au baccalauréat : les produits énergisants en déclin

Les produits énergisants perdent en popularité parmi les candidats au baccalauréat. Découvrez comment les efforts de sensibilisation ont contribué à ce déclin et les conséquences positives pour les épreuves d’EPS.



Les sensibilisations semblent commencer à porter leurs fruits. Le recours aux produits énergisants séduit de moins en moins de candidats aux épreuves pratiques d’éducation physique et sportive (EPS) dans le cadre de l’examen du baccalauréat. Aucun incident majeur lié à la prise de produits énergisants n’a été rapporté cette année.


Déclin des produits énergisants

Il y a quelques années, l’utilisation de produits énergisants pour les épreuves pratiques d’EPS aux examens officiels était courante. Les candidats espéraient « booster » leur organisme et réaliser de meilleures performances pour obtenir de bonnes notes. Cependant, ce recours a souvent conduit à des malaises plus ou moins graves, voire des décès dans d'autres concours, bien que rarement au baccalauréat.


Efforts de sensibilisation

Depuis plusieurs années, les examinateurs et responsables des séances pratiques d’EPS sensibilisent les jeunes candidats sur les dangers des produits énergisants, notamment leurs effets néfastes sur le cœur. Ces produits contiennent généralement beaucoup de sucre, de la caféine, et souvent de la taurine et des extraits de plantes comme le ginseng. Bien qu'ils puissent temporairement combattre la fatigue, une consommation excessive peut provoquer des troubles du rythme cardiaque, des problèmes de sommeil, de l’irritabilité, des maux de tête, et un risque accru d’accoutumance.


Comparaison avec les produits énergétiques

Il est important de différencier les produits énergisants des produits énergétiques. Les produits énergétiques, qui ne contiennent généralement que du sucre, des sels minéraux, des vitamines, et des antioxydants, sont beaucoup moins dangereux. Les produits énergisants, en revanche, sont fortement déconseillés pour la pratique du sport en raison de leurs effets indésirables.


Impact des sensibilisations

Les initiatives de sensibilisation semblent porter leurs fruits. Le nombre de candidats recourant aux produits énergisants a diminué, et les cas de malaises graves et de décès observés par le passé ont dissuadé ceux qui auraient pu être tentés d’y recourir.


Calendrier des épreuves d’EPS

Cette année, les épreuves d’EPS au baccalauréat ont débuté le 11 mai pour Analamanga et s’achèveront le 21 juin 2024. Dans d’autres régions et districts, comme Mahajanga, les épreuves pratiques sont en cours depuis le 21 mai et s’achèveront également le 21 juin. Pour la ville de Mahajanga, en particulier, les épreuves ont lieu du 10 au 21 juin 2024.


La diminution de l’utilisation des produits énergisants parmi les candidats aux épreuves d’EPS au baccalauréat est une évolution positive. Les efforts de sensibilisation et les exemples de conséquences graves semblent avoir eu un impact significatif. Les épreuves se déroulent ainsi dans des conditions plus sûres pour les étudiants, leur permettant de se concentrer sur leurs performances sans recourir à des substances potentiellement dangereuses.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page