top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Expansion de la consommation de poissons : les défis et opportunités de l'aquaculture à Madagascar


La consommation de poissons à Madagascar connaît une croissance spectaculaire, représentant à la fois un défi et une opportunité pour l'aquaculture. Les rizi-pisciculteurs de Manjakandriana ont souligné la rentabilité de cette activité, mais à l'échelle nationale, l'offre ne parvient pas à répondre à la demande du marché, selon les informations du Ministère de la Pêche et de l’Économie Bleue (MPEB). Les chiffres récents montrent une augmentation impressionnante de la consommation de poisson à près de 7 kg par personne et par an à Madagascar, soit une augmentation de 4 kg en quelques années seulement. Cette tendance à la hausse crée un défi majeur pour les producteurs locaux qui peinent à suivre le rythme.


Partenariat pour renforcer l'aquaculture

Face à ce défi, le MPEB a établi un partenariat crucial avec la FAO pour renforcer le développement de l'aquaculture. Ce partenariat vise à encourager les Partenariats Public-Privé (PPP) pour soutenir et dynamiser cette filière d’activité. Une séance de formation intensive, rassemblant près de 40 participants, a été organisée pour le personnel du MPEB, les institutions financières et les opérateurs aquacoles de diverses régions. L'objectif était de leur fournir une compréhension approfondie de l’Unité de Traitement de l’Information pour la Décision d’Investissement dans l’Aquaculture (UTIDA), une méthodologie appuyée par la FAO. Cette initiative a permis de renforcer les capacités d'analyse financière et économique des participants, les dotant d'outils pour élaborer des plans d’affaires solides et viables.


Renforcement des compétences pour répondre à la demande croissante

Cette formation a été conçue pour armer les acteurs clés de l’aquaculture avec les compétences nécessaires pour faire face à la demande croissante en produits de la pêche. Les participants sont désormais mieux équipés pour évaluer, planifier et mettre en œuvre des projets aquacoles rentables. L'objectif est de répondre à la demande croissante tout en assurant la durabilité et la rentabilité de l’industrie. Cette collaboration entre le MPEB et la FAO représente un pas significatif vers une exploitation plus efficiente et durable des ressources aquatiques, offrant des opportunités économiques tangibles pour le secteur de l’aquaculture à Madagascar.


Perspectives prometteuses pour l'aquaculture

À la suite de cette formation, l'avenir de l’aquaculture à Madagascar semble prometteur, avec des acteurs mieux préparés à saisir les opportunités offertes par ce secteur en pleine expansion. Cette initiative vise à assurer une réponse adéquate à la demande croissante en produits de la mer tout en garantissant une gestion responsable et durable des ressources aquatiques du pays.


La croissance exponentielle de la consommation de poissons représente à la fois un défi et une opportunité pour l'aquaculture à Madagascar. Le partenariat entre le MPEB et la FAO, symbolisé par une séance de formation intensive, vise à renforcer les compétences des acteurs clés pour répondre à la demande croissante en produits de la mer. Cette collaboration offre des perspectives positives pour le développement durable de l’aquaculture, ouvrant ainsi la voie à une gestion plus efficace des ressources aquatiques tout en répondant aux besoins alimentaires grandissants de la population.

20 vues0 commentaire

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page