top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Explosion des homicides en Haïti, l'ONU prête à aider.

La situation en Haïti se détériore alors que les gangs armés continuent de terroriser la population avec une intensité croissante depuis l'assassinat du président Jovenel Moïse en juillet 2021, entraînant la mort de 195 personnes rien qu'au mois de mars 2023, selon l'Organisation de citoyens pour une nouvelle Haïti.



Le nombre d'homicides en Haïti a explosé, avec une augmentation de plus de 300 % en seulement un mois. Le président de l'Organisation de citoyens pour une nouvelle Haïti, Camille Occius, explique que la police est impuissante face aux gangs criminels, permettant à ces derniers de semer la terreur. Les gangs contrôlent actuellement 80 % de la capitale, Port-au-Prince, et s'étendent progressivement dans tout le pays. Les victimes sont de tous âges et de toutes couches sociales, avec des enlèvements et des viols touchant même les femmes enceintes et les enfants.


Le Conseil des droits de l'homme des Nations unie a accepté de fournir une assistance technique et un soutien au gouvernement haïtien pour renforcer les capacités de promotion et de protection des droits de l'homme. L'ambassadeur d'Haïti a souligné que son pays fait face à l'une des pires situations de pauvreté et de terreur au monde, avec des gangs qui ont atteint un niveau de barbarie sans précédent. L'ONU espère contribuer à la lutte contre la violence qui ravage le pays, en aidant le gouvernement à mettre fin aux violences et aux abus. La situation en Haïti est très préoccupante, et une action rapide est nécessaire pour protéger la population.

bottom of page