top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Fête de l'Aïd el-Adha à Amman : Une ambiance festive.

La célébration de l'Aïd el-Adha débute, marquant la fin du Hajj et rassemblant les musulmans jordaniens dans une ambiance de festivités.



L'effervescence règne dans le centre-ville d'Amman, capitale de la Jordanie, alors que les célébrations de l'Aïd el-Adha battent leur plein. Le souk est envahi par une foule animée et les rues scintillent de décorations festives. Pour Suzanne el Saoud, une jeune femme de 22 ans, cette période est synonyme de courses finales en famille. "Traditionnellement, les gens jeûnent pendant cette période, et après la prière du coucher du soleil, tout le monde sort. L'Aïd est vraiment un moment magnifique où nous nous rassemblons. C'est une période très joyeuse", explique-t-elle.


Aya Hossou, animatrice d'une chaîne de télévision locale, organise un concours avec un agneau comme prix. "Nous posons des questions sur l'Aïd el-Adha aux gens, et ceux qui répondent correctement remportent un mouton. La plupart répondent juste, j'ai eu 30 gagnants. Mais tout le monde repartira avec un mouton", déclare-t-elle. Malgré l'enthousiasme ambiant, la crise économique se fait ressentir. Ahmad Mohammad, vendeur de jus de fruits frais, témoigne de la morosité des festivités : "Chaque année, nos ventes diminuent. Les gens ont moins d'argent et l'inflation augmente. On remarque qu'ils achètent moins que les années précédentes." La Jordanie, régulièrement secouée par des mouvements sociaux, est sous assistance du Fonds monétaire international depuis 2020.

9 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page