top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Face à la pénurie de main-d'œuvre, la Roumanie ouvre ses portes aux travailleurs asiatiques


La Roumanie, confrontée à une émigration massive de sa population, adopte une nouvelle stratégie en accueillant des travailleurs étrangers, notamment d'Asie, pour combler le vide laissé sur son marché du travail.



Un changement de politique migratoire

Depuis quelques années, la Roumanie, à l'instar d'autres pays d'Europe centrale et orientale, révise sa politique migratoire traditionnellement restrictive. Sous la pression du patronat, qui déplore un manque crucial de main-d'œuvre, le pays s'ouvre désormais aux travailleurs étrangers. Cette ouverture marque un tournant significatif dans l'approche du pays vis-à-vis de l'immigration.


Le foyer de travailleurs Komitat Bucarest-Sud : un microcosme multiculturel

Au cœur de cette transformation se trouve le foyer de travailleurs Komitat Bucarest-Sud. Avec ses 1 100 lits répartis sur trois bâtiments, ce centre d'hébergement illustre parfaitement le bouillonnement culturel résultant de cette nouvelle vague migratoire. Des travailleurs du Népal, de l'Inde, du Bangladesh et du Sri Lanka cohabitent dans cet espace, partageant leurs cultures et expériences dans un environnement surveillé.


Témoignages de travailleurs

Parmi eux, Naresh Chaudhary, un Népalais de 38 ans, témoigne de son expérience en Roumanie. Arrivé il y a six mois pour travailler comme livreur à vélo pour Glovo, il partage une chambre avec trois autres Népalais et garde le contact avec sa famille restée au Népal. Comme lui, de nombreux travailleurs asiatiques trouvent en Roumanie des opportunités d'emploi qui leur étaient inaccessibles dans leur pays d'origine.


Défis et perspectives

Cependant, cette politique d'ouverture n'est pas sans défis. Les questions de l'intégration sociale, des droits des travailleurs et de la cohésion communautaire sont au cœur des préoccupations. La Roumanie, en intégrant ces travailleurs, doit également veiller à ce que leurs droits soient respectés et que leur présence soit bénéfique tant pour eux que pour la société roumaine dans son ensemble.


L'accueil des travailleurs asiatiques en Roumanie est un exemple de la façon dont les nations peuvent répondre aux défis démographiques et économiques par des politiques migratoires inclusives. Toutefois, pour que ce modèle soit durable, il doit s'accompagner de mesures garantissant le respect des droits et l'intégration efficace des immigrants dans leur nouvelle société.

21 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page