top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Festival de Cannes 2023 : Ambitions et Polémiques

Le Festival de Cannes ouvre ses portes, exposant les ambitions et les contradictions d'un monde qui se dévoile à travers des images et des mouvements.

Le Festival de Cannes 2023 débute avec déjà son lot de polémiques sur la Croisette. Avant même son ouverture, des noms tels que Johnny Depp, Maïwenn et Adèle Haenel alimentent les discussions. Parmi les 21 films en compétition, sept sont réalisés par des femmes, dont une Franco-Sénégalaise et une Tunisienne. Bien que l'on ne puisse pas prédire un grand manifeste politique pour la Palme d'or, le plus grand événement cinématographique au monde ne pourra pas échapper aux défis et bouleversements de notre époque. Cette édition du Festival de Cannes marquera l'histoire. Le nombre record de sept réalisatrices en lice pour la Palme d'or témoigne de l'espoir porté par la nouvelle génération de réalisatrices africaines, avec des films tels que "Banel e Adama" de la Franco-Sénégalaise Ramata-Toulaye Sy et "Les Filles d'Olfa" de Kaouther Ben Hania.


En ce qui concerne la parité, le Festival a progressé ces dernières années, en commençant par la montée des marches pour la parité en 2018, suivie par des comités de sélection et un jury paritaires. Des réalisatrices telles que Mati Diop et Julia Ducournau ont été récompensées, marquant ainsi des moments importants. Cependant, le mouvement #MeToo a laissé des traces, révélant les limites de l'industrie cinématographique. Malgré les progrès, certains scandales et controverses continuent de susciter des débats, comme en témoigne la récente décision des Césars de récompenser Roman Polanski. Adèle Haenel, quant à elle, a annoncé publiquement sa décision de quitter le monde du cinéma pour dénoncer la complaisance envers les agresseurs sexuels et la façon dont l'industrie du cinéma collabore avec un ordre mondial qu'elle considère comme destructeur.

6 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page