top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Foire Analamanga : la valorisation du "Vita Malagasy" dans les sectors clés


La première édition de la Foire Analamanga se tient actuellement au stade Barea Mahamasina. Organisée par la région Analamanga, cette foire met principalement l'accent sur trois secteurs économiques clés : la pêche, l’élevage, et l’agriculture. L'évènement sert également de plateforme pour l'artisanat local, promouvant ainsi le « vita malagasy » ou le mode de vie malgache.


Les secteurs en lumière

Agriculture

Le ministre de l'Agriculture et de l'Élevage, Harifidy Ramilison, a annoncé que le ministère travaille sur la distribution de semences adaptées aux différents terroirs, aux méthodes agronomiques modernes et aux changements climatiques.


Élevage et pêche

L'élevage et la pêche ne sont pas en reste, avec plusieurs formations et opportunités d'emploi annoncées. Ces secteurs sont présentés comme des moteurs de la croissance économique du pays.


Artisanat

L’artisanat local est également mis à l’honneur, avec des ventes-expositions de produits spécifiques à chaque région.


Encouragement aux jeunes

Hery Rasoamaromaka, le gouverneur de la région Analamanga, a encouragé les jeunes à investir dans ces secteurs. Selon un visiteur, "le secteur agricole continue d’offrir de nombreuses opportunités d’emploi intéressantes. Les formations dans ce domaine se multiplient aussi, ce qui ne fait que les motiver davantage."


Bilan et perspectives

D'après les organisateurs, la première journée de la foire a été un succès. La foire sert non seulement de vitrine pour les produits et services locaux mais aussi de plateforme d'éducation et d'information sur les opportunités dans ces secteurs clés.


Accès gratuit

Pour maximiser la participation et la visibilité des exposants, l'accès au stade Barea est gratuit pendant la durée de la foire.


La Foire Analamanga représente une initiative significative pour la promotion des secteurs clés de l'économie malgache. Elle offre une opportunité unique pour les artisans, agriculteurs, et pêcheurs de présenter leurs produits, tout en encourageant la jeunesse à s'impliquer dans ces domaines porteurs. C'est également un pas en avant dans la valorisation du "vita malagasy" et des produits locaux, qui sont essentiels pour le développement économique durable du pays.

Comments


bottom of page