top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Forbes : Antananarivo en tête du classement des villes les plus polluées du monde.

La capitale de Madagascar prend la sinistre première place, mettant en évidence la crise environnementale.



Dans un scandale révélateur, le magazine renommé FORBES a dévoilé le classement des villes les plus polluées au monde, plaçant ainsi Antananarivo en tête de liste. Cette révélation choquante met en lumière la crise environnementale qui sévit dans la capitale de Madagascar. Sur les 25 villes répertoriées, pas moins de 15 se trouvent en Afrique, soulignant ainsi l'urgence d'une prise de conscience collective.


Voici le classement des villes les plus polluées en Afrique :

  1. Antananarivo, Madagascar (3ᵉ place mondiale)

  2. Addis-Abeba, Éthiopie (6ᵉ place mondiale)

  3. Brazzaville, Congo (10ᵉ place mondiale)

  4. Ndjamena, Tchad (11ᵉ place mondiale)

  5. Dar es Salaam, Tanzanie (12ᵉ place mondiale)

  6. Bangui, République de Centrafrique (13ᵉ place mondiale)

  7. Ouagadougou, Burkina Faso (15ᵉ place mondiale)

  8. Bamako, Mali (16ᵉ place mondiale)

  9. Pointe Noire, Congo (17ᵉ place mondiale)

  10. Lomé, Togo (18ᵉ place mondiale)

  11. Conakry, Guinée (19ᵉ place mondiale)

  12. Nouakchott, Mauritanie (20ᵉ place mondiale)

  13. Niamey, Niger (21ᵉ place mondiale)

  14. Luanda, Angola (22ᵉ place mondiale)

  15. Maputo, Mozambique (23ᵉ place mondiale)

Au niveau mondial, les trois premières places du classement des villes les plus polluées sont occupées par :

  1. Baku, Azerbaïdjan

  2. Dhaka, Bangladesh

  3. Antananarivo, Madagascar

Cette révélation alarmante met en évidence la nécessité d'une prise de conscience collective face à l'urgence environnementale. Il est crucial que les gouvernements, les organisations internationales et les citoyens unissent leurs efforts pour lutter contre cette pollution dévastatrice et préserver un avenir viable pour les générations futures. Le sort d'Antananarivo appelle à une action immédiate et déterminée pour inverser cette tendance néfaste et protéger notre planète.


118 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page