top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Formation gratuite en agriculture urbaine à Antanimena : une initiative pour mieux nourrir Antananarivo

L'ONG GRET et la Commune urbaine d'Antananarivo (CUA) organisent une formation gratuite en agriculture urbaine, visant à améliorer la nutrition des ménages vulnérables et à promouvoir une agriculture respectueuse de l'environnement.



Face aux défis nutritionnels croissants dans les zones urbaines, la Commune urbaine d'Antananarivo (CUA) et l'ONG GRET ont lancé une initiative innovante pour promouvoir l'agriculture urbaine. À travers le projet « Aintsoa », financé par l'Agence française de développement (AFD), un centre de formation en agriculture urbaine a été établi à Antanimena. Cette formation gratuite, ouverte à tous, se tient du lundi au vendredi et vise à enseigner aux participants les techniques nécessaires pour cultiver des légumes et autres plantes nutritives dans un environnement urbain.


Objectifs du projet

Le projet « Aintsoa » a pour objectif principal d'améliorer la nutrition des ménages vulnérables en leur fournissant un accès à des produits locaux fortifiés. En parallèle, il soutient les politiques publiques nationales en matière de nutrition, d'agriculture et de santé, et encourage l'implication du secteur privé dans la lutte contre la malnutrition. À cet effet, l'ONG GRET a rénové et étendu le centre de formation, en y ajoutant des équipements informatiques et bureautiques pour faciliter les activités de formation.


Techniques et mise en pratique

La formation en agriculture urbaine met l'accent sur l'utilisation efficace de l'espace disponible en milieu urbain pour la production alimentaire. Les participants sont encouragés à apporter des sacs en polypropylène (gony) pour la mise en pratique des techniques apprises. Les cours couvrent l'utilisation des cours, balcons, terrasses, murs et toitures pour la culture de plantes. Les déchets urbains, tels que les ordures ménagères, sont transformés en compost, servant de fertilisant organique pour les potagers.


Valorisation des espaces et produits locaux

Le projet valorise l'espace urbain en utilisant des techniques agricoles adaptées pour produire des aliments riches en nutriments. Les légumes à cycle court, comme les pé-tsaï et les brèdes mafanas, sont privilégiés pour maximiser les récoltes tout au long de l'année. En plus des légumes feuilles, d'autres légumes, fruits, légumineuses et tubercules sont cultivés, contribuant ainsi à diversifier l'alimentation des ménages et à répondre à leurs besoins en protéines et micronutriments.


Un contexte urgent

Le niveau de sécurité alimentaire et nutritionnel à Antananarivo est particulièrement préoccupant. La capitale malgache, qui abrite un quart de la population urbaine du pays, fait face à une pression démographique intense. Cette urbanisation rapide réduit les espaces agricoles disponibles et compromet la capacité de la ville à s'approvisionner en aliments frais. L'initiative de l'ONG GRET et de la CUA vise à répondre à ces défis en utilisant de manière innovante les espaces urbains pour la production alimentaire.


Impact et perspectives

En plus d'améliorer la nutrition des familles vulnérables, cette formation en agriculture urbaine contribue à la durabilité environnementale en recyclant les déchets organiques et en optimisant l'utilisation de l'espace. La valorisation des espaces urbains disponibles pour l'agriculture réduit également la dépendance aux importations alimentaires et renforce la résilience des communautés face aux fluctuations des prix des denrées alimentaires.


La formation gratuite en agriculture urbaine proposée par la CUA et l'ONG GRET à Antanimena est une initiative précieuse pour répondre aux défis alimentaires et environnementaux d'Antananarivo. En enseignant aux habitants comment cultiver leurs propres légumes et plantes nutritives, le projet « Aintsoa » contribue non seulement à améliorer la sécurité alimentaire, mais aussi à promouvoir des pratiques agricoles durables en milieu urbain. Cette approche intégrée pourrait servir de modèle pour d'autres villes confrontées à des défis similaires.

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page