top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Fragile détente au Moyen-Orient : Arabie saoudite et Iran cherchent à apaiser les tensions


La détente entre l'Arabie saoudite et l'Iran, négociée en mars sous l'égide de la Chine, se retrouve mise à l'épreuve par les récents développements au Moyen-Orient. Alors que le conflit entre Israël et le Hamas crée une tension régionale, les deux rivaux, confrontés au risque d'une escalade, renouent le dialogue après six ans de rupture diplomatique. Un premier contact téléphonique entre le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman, surnommé "MBS", et le président iranien Ebrahim Raïssi, a eu lieu quatre jours après le début du conflit, marquant un tournant dans leurs relations.

La détente fragilisée par le conflit Israël-Hamas La détente précaire entre l'Arabie saoudite et l'Iran, médiatisée en mars et soulignée par l'influence chinoise, est mise à mal par le conflit récent au Moyen-Orient. Les hostilités entre Israël et le Hamas ont incité les deux rivaux à rétablir un dialogue rompu depuis 2016.

Le dialogue renoué après six ans de rupture Le 11 octobre, quatre jours après le début du conflit, une conversation téléphonique inédite entre le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman et le président iranien Ebrahim Raïssi a eu lieu. Cette communication marque une première étape vers le rétablissement des liens diplomatiques entre les deux nations.

Réunion d'urgence à Riyad En réponse à la montée des tensions régionales, le président iranien Ebrahim Raïssi est attendu à Riyad le 12 novembre pour participer à une réunion d'urgence de l'Organisation de la coopération islamique. Cette rencontre pourrait être cruciale pour apaiser les craintes d'une escalade et réaffirmer l'importance du dialogue régional. La situation actuelle au Moyen-Orient, marquée par le conflit Israël-Hamas, met à l'épreuve la volonté de détente entre l'Arabie saoudite et l'Iran. Leur récente communication téléphonique et la réunion imminente à Riyad suggèrent une volonté de renouer le dialogue après des années de tension. La région observe attentivement ces développements, espérant une désescalade et un retour à la coopération diplomatique.


2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page