top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

France-Gabon : le général Oligui Nguema, un putschiste ami à Paris

Découvrez comment la France, en misant sur la transition pacifique au Gabon, espère renforcer ses relations avec Libreville et maintenir son influence en Afrique.



Les autorités françaises, mettant en avant le respect du calendrier de la transition, misent sur un rapprochement avec Libreville pour contrer leur perte d’influence en Afrique de l’Ouest. Le président de la transition gabonaise, le général Brice Oligui Nguema, qui a renversé Ali Bongo en août 2023, bénéficie d’un traitement particulier de la part de Paris.


Un accueil distingué à Paris

Le 30 avril 2024, le général Brice Oligui Nguema, président de la transition gabonaise, entame une visite officielle de cinq jours en France. Cette visite, qui inclut une rencontre avec Emmanuel Macron à l’Elysée, marque une reconnaissance particulière de la part de la France. Contrairement aux putschistes du Mali, du Burkina Faso et du Niger, avec lesquels les relations diplomatiques sont tendues, Oligui Nguema est perçu comme un allié potentiel par Paris.


Une transition approuvée

Après le coup d’État du 30 août 2023, la France a adopté une position plus nuancée envers le Gabon. Bien que le coup d’État ait été condamné initialement, aucune sanction n’a été imposée. Cette différence de traitement par rapport aux autres pays du Sahel, où des sanctions strictes ont été appliquées, est justifiée par Paris par les spécificités de chaque situation. Le nouveau président gabonais s’est engagé à respecter le calendrier de la transition et a avancé rapidement avec le dialogue national inclusif et les travaux sur la nouvelle Constitution.


Un homme méthodique

Le président Oligui est décrit comme un homme méthodique et fiable par les autorités françaises. Depuis sa prise de pouvoir, aucun acte de violence anti-français n’a été signalé au Gabon. En décembre, Emmanuel Macron et Brice Oligui Nguema se sont rencontrés en marge de la COP28 à Dubaï, consolidant les relations entre les deux pays.


Contexte historique et politique

La chute d’Ali Bongo, successeur de son père Omar Bongo en 2009, a été accueillie avec indifférence à Paris. Sous Omar Bongo, Libreville était un bastion de la « Françafrique ». Le changement de régime n’a pas altéré de manière significative la relation franco-gabonaise, et la France continue de voir en le Gabon un partenaire stratégique en Afrique centrale.


Perspectives et enjeux

Le rapprochement avec le Gabon est perçu comme une stratégie pour la France afin de maintenir son influence en Afrique. Alors que la présence française est contestée dans plusieurs pays du Sahel, renforcer les liens avec des nations comme le Gabon pourrait offrir une certaine stabilité à ses intérêts régionaux. Le respect du calendrier de transition par le gouvernement de transition gabonais et l’engagement à une transition pacifique sont des facteurs clés de cette coopération.


La visite officielle de Brice Oligui Nguema à Paris et l'accueil réservé par Emmanuel Macron illustrent la stratégie française de différenciation entre les situations politiques en Afrique. En misant sur la transition méthodique et pacifique du Gabon, la France espère renforcer ses relations avec Libreville et maintenir son influence dans la région.

25 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page