top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

France : le géant BNP Paribas traîné en justice.

Le procès d'un monde qui change est lancé. Les organisations accusent entre-autre BNP Paribas de ne pas suivre le consensus scientifique en matière de dérèglement climatique.


Trois organisations, Les Amis de la Terre, Notre affaire à tous et Oxfam, ont accusé la banque française BNP Paribas de ne pas respecter la loi sur le devoir de vigilance et de contribuer de manière significative aux dérèglements climatiques. Les organisations ont lancé une campagne intitulée « Le procès d'un monde qui change » en référence au slogan de la banque. Les organisations visent la banque pour son exposition aux énergies fossiles, arguant que BNP Paribas est le premier financeur européen du développement des énergies fossiles. Selon le rapport Banking on Climate chaos, la banque a financé à hauteur de 55 milliards de dollars pour le développement des énergies fossiles entre 2016 et 2021.


Les organisations accusent aussi BNP Paribas de ne pas suivre le consensus scientifique en matière de dérèglement climatique. Selon Justine Ripoll de Notre Affaire à tous, la première mesure de vigilance de la banque devrait être de dire qu'elle n'a plus besoin de nouveaux projets pétrogaziers. Bien que la banque assure ne pas avoir financé directement de nouveaux projets pétroliers depuis 2016, elle soutient des entreprises qui en développent. Les organisations estiment que le plan de vigilance de la multinationale française est également trop faible.


En réponse aux accusations, BNP Paribas a annoncé son intention de réduire de 80% ses crédits liés à la production de pétrole d'ici à 2030. Cependant, les parties civiles n'ont pas été convaincues par cet engagement et estiment qu'il laisse à la banque la possibilité de continuer de financer des entreprises qui développent de nouveaux projets d'énergie fossile. De plus, la réduction des crédits ne couvre que les prêts alors que BNP Paribas est très active dans le secteur des énergies fossiles via d'énormes émissions d'actions ou d'obligations pour le compte de grands pétroliers.

Comments


bottom of page