top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Gendarme condamné à 10 ans de prison pour la mort d'un manifestant en Guinée

Un sous-officier de gendarmerie en Guinée a été condamné à 10 ans de prison pour le meurtre d'un manifestant de 19 ans lors des protestations de juin 2022, devenant ainsi la première victime depuis le coup d'État du Colonel Mamadi Doumbouya en septembre 2021, dans un verdict jugé exceptionnel pour un membre des forces de sécurité.


Un agent des forces de l'ordre en Guinée, l'adjudant-chef Moriba Camara, a été condamné à une peine de 10 ans de prison pour le meurtre d'un jeune de 19 ans lors d'une manifestation en juin 2022. Bien que le procureur ait requis une peine de 25 ans de prison, le verdict a été considéré comme léger par la famille de la victime et le substitut du procureur, qui ont exprimé leur intention de faire appel. L'avocat de la défense a également déclaré qu'il ferait appel, affirmant que l'origine de la mort de la victime n'avait pas été prouvée. Depuis le coup d'État du colonel Mamadi Doumbouya en septembre 2021, la nouvelle administration a promis de mettre fin à l'impunité des forces de l'ordre qui étaient souvent accusées d'utiliser une force excessive lors des manifestations.


Le verdict a été considéré comme exceptionnel pour un membre des forces de sécurité en Guinée. Le frère de la victime a exprimé sa déception quant à la légèreté de la peine infligée à l'adjudant-chef, tandis que le substitut du procureur a exprimé son intention de faire appel. L'avocat de la défense a également annoncé qu'il ferait appel, contestant l'origine de la balle ayant causé la mort de la victime. Depuis le coup d'État du colonel Mamadi Doumbouya en 2021, l'administration a promis de mettre fin à l'impunité des forces de l'ordre et de lutter contre l'utilisation excessive de la force lors des manifestations.

9 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page