top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Gianni Infantino, président de la FIFA, réélu sans opposition jusqu'en 2027

Gianni Infantino a été facilement réélu président de la FIFA pour un nouveau mandat jusqu'en 2027, sans surprise étant donné l'absence de concurrents déclarés.


Gianni Infantino a été réélu par acclamation pour un mandat jusqu'en 2027 en tant que président de la FIFA lors du 73e Congrès de l'instance à Kigali. Le dirigeant de 52 ans n'avait pas de concurrent déclaré, ce qui n'a pas été une surprise pour ceux qui suivent le monde du football. Infantino a déclaré qu'il voulait rendre le football véritablement mondial et qu'il continuerait à lutter contre l'hégémonie du football européen grâce aux programmes de développement de la FIFA, dopés par les recettes croissantes. Avec une hausse de 18% des revenus et de 45% des réserves, Infantino peut se vanter d'un bilan financier solide. La FIFA continuera également d'augmenter ses subventions aux confédérations et fédérations pour maintenir son système redistributif et électoral équitable.


Gianni Infantino, réélu sans surprise à la présidence de la Fifa jusqu'en 2027, dispose d'un horizon dégagé pour faire avancer ses projets. Le juriste italo-suisse, qui se pose en rempart face à l'hégémonie sportive et économique du football européen, peut se permettre de froisser les puissantes nations européennes en satisfaisant les associations d'Amérique centrale et les fédérations africaines. Ses chantiers pour les années à venir sont déjà entérinés, avec notamment le passage de la Coupe du monde masculine de 32 à 48 équipes à partir de 2026, ainsi que l'élargissement du Mondial des clubs à 32 équipes à partir de 2025. Toutefois, ces projets pourraient réveiller les fractures du football, comme le souligne le Forum mondial des ligues, qui dénonce des décisions prises sans consultation et qui pourrait prendre des mesures de riposte judiciaire.

Comments


bottom of page