top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Grève des assistants du SAMU : revendications et promesses

Les assistants de régulation médicale du SAMU sont en grève dans soixante-neuf centres départementaux pour réclamer des meilleures conditions de travail, notamment une prime mensuelle de 100 euros et de nouvelles embauches. Le ministre de la santé promet de travailler sur leurs revendications dans les prochaines semaines.


Les assistants de régulation médicale (ARM), en première ligne pour décrocher les appels au SAMU, sont en grève dans soixante-neuf centres départementaux en France, réclamant des meilleures conditions de travail. Ils demandent notamment une prime mensuelle de 100 euros et de nouvelles embauches pour combler le manque d'environ huit cents agents. Le ministre de la santé, Aurélien Rousseau, s'est rendu au SAMU de Toulouse et a admis que « une partie » de leurs revendications étaient « légitimes », promettant de travailler sur ces questions dans les semaines à venir.


La grève, qui a débuté le 3 juillet, est peu visible car les ARM grévistes sont assignés par l'administration sans perte de salaire. Cependant, cette situation souligne les difficultés auxquelles sont confrontés ces professionnels, qui sont « épuisés » par le surcroît d'activité lié à la pandémie et à la demande croissante de soins. Les ARM réclament une reconnaissance de la pénibilité de leur travail, ainsi que des revalorisations salariales et des embauches pour faire face aux besoins croissants.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page