top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Guerre des narcos à Marseille : une escalade de violence inquiétante

Marseille face à une crise sans précédent : Gérald Darmanin annonce l'envoi d'une unité spéciale pour combattre la guerre des narcos.


À Marseille, une guerre mortelle oppose deux réseaux de trafiquants de drogue, DZ Mafia et Yoda, exacerbant les violences urbaines dans la ville. La Préfecture de Police des Bouches-du-Rhône a enregistré 68 fusillades depuis le début de 2023, causant environ 30 décès. Le ministre de l'intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé l'envoi d'une unité spécialisée pour combattre ces violences.

Malgré la saison touristique, Marseille est marquée par la recrudescence des conflits violents entre bandes rivales de narcotrafiquants. Depuis le début du mois, sept personnes, âgées de 21 à 39 ans, ont été tuées dans différents quartiers de la ville.

Le nombre de fusillades depuis le début de l'année est de 68, causant une trentaine de morts. Ce bilan dépasse celui de toute l'année 2022, qui avait enregistré 60 fusillades et 31 morts liées au trafic de stupéfiants.

Gérald Darmanin, ministre de l'intérieur, a annoncé l'envoi à Marseille de la CRS 8, une unité spécialisée dans la lutte contre les violences urbaines, afin de mener des opérations ciblées contre les trafics de drogue dans les prochains jours.

Les groupes DZ Mafia et Yoda, deux réseaux de trafiquants puissants et insaisissables, sont au cœur de ce conflit. Ils se disputent notamment le marché de La Paternelle, une cité stratégiquement située près des autoroutes, et leur conflit s'est étendu à d'autres territoires, impliquant une vingtaine d’autres points de vente.

La préfète de police, Frédérique Camilleri, souligne l'évolution du conflit, marquée par une mise en scène des assassinats sur les réseaux sociaux, illustrant un changement de paradigme dans le narcobanditisme.

9 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page