top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Guerre en Ukraine : les dernières informations

Gennady Matsegora, ancien maire de Koupiansk, a été victime d'un attentat en Russie. Selon les renseignements ukrainiens, l'attentat a eu lieu vendredi à Stary Oskol. M. Matsegora, qui avait collaboré avec les autorités russes, est membre du parti Pour la vie, souvent perçu comme étant sous influence russe. Les médias russes, dont Mash sur Telegram, ont confirmé l'incident et indiqué que l’ancien maire, dans un état grave, a été transféré dans un hôpital à Moscou.



Quelques jours après le début de l'invasion russe en février 2022, Matsegora avait annoncé le transfert du contrôle de Koupiansk, une ville de 20 000 habitants près de Kharkiv, aux autorités russes. Cette collaboration a fait de lui une cible de choix pour les forces ukrainiennes, symbolisant la coopération avec l'occupant.


Soutien international et aides financières

Le président américain Joe Biden a réaffirmé le soutien des États-Unis à l'Ukraine lors d'une déclaration à Paris aux côtés d’Emmanuel Macron. Biden a présenté ses excuses au président ukrainien Volodymyr Zelensky pour le retard de l'aide américaine et a annoncé une nouvelle aide de 225 millions de dollars, comprenant des missiles antiaériens, des obusiers, des mortiers et des véhicules de transport de troupes blindés.


Emmanuel Macron a également officialisé un fonds de soutien de 200 millions d’euros pour les infrastructures ukrainiennes. Ce fonds est destiné aux entreprises souhaitant investir et exporter dans les infrastructures critiques du pays. Compte tenu de l'urgence, 60 millions d’euros de ce fonds seront consacrés à la priorité énergétique.


Bilan humain et offensives militaires

Le mois de mai a été le plus meurtrier pour les civils ukrainiens depuis près d'un an, selon les Nations Unies. La Mission de surveillance des droits de l’homme en Ukraine (HRMMU) a signalé que 174 civils ont été tués et 690 blessés en mai, soit le bilan le plus élevé depuis juin 2023. Plus de la moitié de ces victimes se trouvent à Kharkiv et dans sa région, où les forces armées russes ont lancé une nouvelle offensive le 10 mai.


L'armée ukrainienne a annoncé que plus de 1 200 soldats russes ont été tués ou blessés vendredi dernier. L'état-major ukrainien a diffusé un communiqué sur les réseaux sociaux indiquant que la Russie avait perdu 1 210 hommes au combat ce jour-là. Depuis le début de la guerre en février 2022, les pertes russes s'élèveraient à plus de 500 000 combattants, selon Kiev. Ces chiffres restent cependant invérifiables, Moscou et Kiev ne communiquant pas sur leurs pertes respectives.


Incidents internationaux et tensions diplomatiques

Un employé français d'une ONG suisse, Laurent Vinatier, a été arrêté à Moscou et placé en détention provisoire jusqu'au 5 août. Il est accusé de ne pas s'être enregistré comme "agent de l’étranger" après avoir collecté des informations sur les activités militaires russes pendant plusieurs années. Cette infraction est passible de cinq ans d'emprisonnement. Emmanuel Macron a appelé à sa libération rapide.


En France, un Russo-Ukrainien a été mis en examen vendredi pour avoir projeté une action violente. L’homme était arrivé en France quelques jours auparavant, et les investigations se poursuivent sous la forme d'une information judiciaire pour identifier d'autres personnes pouvant être impliquées, selon le Parquet national antiterroriste.


La situation en Ukraine reste extrêmement volatile avec des implications internationales continues. Les tensions entre l'Ukraine et la Russie s'intensifient, exacerbées par des actions militaires et des incidents politiques de part et d'autre. Le soutien international, bien que crucial, met en lumière les défis persistants auxquels l'Ukraine est confrontée. Alors que les pertes humaines augmentent et que les tensions diplomatiques s'intensifient, la recherche de solutions pacifiques et durables reste plus urgente que jamais.

12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page