top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Guerre Israël-Hamas, jour 262 : la violence persiste à Gaza malgré les déclarations de Nétanyahou

Les bombardements israéliens se poursuivent à Gaza après que Benyamin Nétanyahou a annoncé la fin imminente de la phase « intense » des combats, mais la guerre contre le Hamas continue de faire des ravages.





Au lendemain des déclarations du Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, affirmant que la phase « intense » des combats était presque terminée, les frappes israéliennes se poursuivent dans la bande de Gaza, plongeant la région dans une violence incessante.


Continuité des bombardements et bilan humain

Le 24 juin 2024, des bombardements israéliens ont touché plusieurs cibles dans la bande de Gaza. Rafah, Nousseirat et le quartier de Zeitoun ont été particulièrement visés. Selon l'armée israélienne, des « opérations ciblées » ont eu lieu pour éliminer des terroristes et démanteler des tunnels. Le ministère de la santé du Hamas a rapporté la mort de 28 personnes en 24 heures, portant le nombre total de morts à plus de 37 626 depuis le début du conflit, dont 500 professionnels de santé.


Réactions et perspectives des familles des otages

Le Forum des familles des otages a vivement réagi aux propos de Nétanyahou concernant un possible accord partiel pour une trêve et la libération partielle des otages. Selon l'association, terminer les combats sans libérer tous les otages serait un échec national. Sur les 251 personnes enlevées par le Hamas le 7 octobre, 74 sont encore détenues et 42 corps n'ont pas été rendus.


Situation humanitaire désastreuse

Philippe Lazzarini, chef de l'UNRWA, a décrit la situation à Gaza comme « un enfer » pour plus de deux millions de Gazaouis. L'acheminement de l'aide humanitaire est gravement entravé, et la malnutrition et la déshydratation frappent durement les enfants. L'unique point d'entrée pour l'aide humanitaire est Kerem Shalom, à la frontière israélienne, Rafah étant fermé depuis mai.


Diplomatie et relations internationales

Les tensions diplomatiques entre Israël et les États-Unis s'intensifient, notamment à cause des retards dans la livraison d'armes américaines. Le ministre de la défense israélien, Yoav Gallant, est en visite à Washington pour apaiser ces tensions et préparer la visite de Nétanyahou. Il a rencontré plusieurs hauts responsables américains pour discuter du plan de paix et de la libération des otages.


Un conflit sans fin en vue

Malgré les déclarations de Benyamin Nétanyahou, la guerre entre Israël et le Hamas continue de faire des ravages. La situation humanitaire à Gaza reste critique, et les efforts diplomatiques peinent à apporter une solution durable. La communauté internationale observe avec inquiétude les développements de ce conflit qui semble loin d'être résolu.

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page