top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Guerre Israël-Hamas : l'armée israélienne annonce une "pause tactique" quotidienne

L'armée israélienne a annoncé une "pause tactique" quotidienne de plusieurs heures dans le sud de la bande de Gaza. Ces pauses humanitaires se dérouleront de 8 heures à 19 heures chaque jour jusqu’à nouvel ordre, afin de permettre le passage de l'aide humanitaire via une route menant du point de passage de Kerem Shalom. Cette décision vise à atténuer la crise humanitaire en permettant aux civils de recevoir de l'aide essentielle.



La situation humanitaire dans la bande de Gaza est critique, avec des pénuries de nourriture, d'eau, de médicaments et d'autres fournitures de base. La "pause tactique" de l'armée israélienne est une tentative de permettre l'acheminement de ces ressources vitales aux civils touchés par le conflit.


L'échec de l'acheminement de l'aide par les États-Unis

Par ailleurs, les États-Unis ont échoué dans leurs tentatives de contourner les obstacles placés par Israël pour acheminer l'aide humanitaire à Gaza par la mer. Jean-Pierre Filiu, professeur à Sciences Po, a qualifié cet effort de "fiasco" dans une chronique. Les restrictions israéliennes ont rendu difficile l'entrée de l'aide humanitaire, aggravant la situation déjà désastreuse pour les habitants de Gaza.


L'importance de l'aide humanitaire

La communauté internationale continue de faire pression pour que l'aide humanitaire puisse atteindre les civils dans la bande de Gaza. Les pauses humanitaires annoncées par Israël sont une mesure bienvenue, mais des efforts continus et coordonnés sont nécessaires pour garantir que l'aide parvienne à ceux qui en ont le plus besoin.


La "pause tactique" quotidienne annoncée par l'armée israélienne dans le sud de la bande de Gaza représente une lueur d'espoir pour les civils pris dans le conflit. Cependant, l'acheminement de l'aide humanitaire reste un défi majeur, nécessitant une coopération internationale et des efforts constants pour surmonter les obstacles existants.

5 vues0 commentaire

Komentar


bottom of page