top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Haja Resampa à Morondava : une réponse à l'insécurité


Haja Resampa, ministre de la Jeunesse et des Sports, ainsi que coach de la région Menabe, a entrepris un voyage à Morondava afin d'évaluer de manière directe la situation sécuritaire qui sévit dans la région. Face à une montée préoccupante de l'insécurité dans les régions de Melaky, Bongolava et Menabe, l'État-major mixte opérationnel national (Emmo/Nat) a pris la décision d'envoyer 250 membres des forces armées, de la gendarmerie et de la police dans ces zones. Selon le général Andry Rakotondrazaka, commandant de la gendarmerie nationale, il s'agit d'un début, et d'autres régions pourraient également être concernées par cette opération.


Coordination avec les autorités

Dans le cadre de ce déploiement massif des forces de l'ordre, le coach de la région Menabe a préalablement consulté l'Emmo-Nat ainsi que le Premier ministre avant de se rendre à Morondava. Cette démarche souligne l'importance d'une coordination étroite entre les autorités locales et nationales pour lutter contre l'insécurité grandissante. Des mesures spécifiques ont été élaborées pour faire face aux vols de bovidés et aux enlèvements, qui sont devenus monnaie courante dans la région.


Une opération en cours de préparation

Selon les déclarations du ministre, l'opération est en cours de peaufinage pour garantir son efficacité. Cette initiative vise à restaurer la sécurité et la tranquillité dans les régions touchées par l'insécurité. Elle témoigne de la détermination du gouvernement à prendre des mesures vigoureuses pour contrer les menaces à la sécurité publique.


La descente de Haja Resampa à Morondava marque un effort concret pour faire face à l'insécurité croissante, mais l'ampleur de la tâche est immense. Il reste à voir comment cette opération se déroulera et si elle parviendra à rétablir la paix dans ces régions troublées.

17 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page