top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Hajo Andrianainarivelo : défenseur de l'État de droit et de la démocratie à Madagascar


Face aux multiples cas d'arnaques et au non-respect des lois en vigueur, Hajo Andrianainarivelo, leader du parti MMM, exhorte l'État à prendre des mesures concrètes pour endiguer ces pratiques préjudiciables. En cette année 2023, il dresse un constat amer quant à l'inefficacité de l'État dans la protection des citoyens face aux divers abus. Par le biais des réseaux sociaux, il exprime son désarroi quant à la vente de produits alimentaires avariés et à d'autres fraudes perpétrées en toute impunité, interpellant ainsi sur la présence et l'action de l'État dans la gestion de ces situations. Il souligne que ces agissements non seulement perturbent la vie publique mais ont également des conséquences néfastes pouvant causer des dommages humains.


Critique acerbe et perspective future. Hajo Andrianainarivelo maintient une critique constante envers la mauvaise gouvernance et le non-respect de l'État de droit, évoquant un recul dans tous les secteurs clés du pays au cours des cinq dernières années. Il émet des réserves quant à la vision à long terme, mettant en garde contre la persistance des mêmes problèmes jusqu'en 2028. Ces constats motivent les membres du Collectif des candidats, dont il fait partie, à maintenir leurs revendications et à exiger des changements concrets.


Préparation pour l'année 2024. La fin des festivités marque le début d'une nouvelle période politique, où l'opposition, insatisfaite de la réélection du président Andry Rajoelina, se prépare à reprendre le débat politique avec ardeur dès le début de l'année 2024. Les premiers mois s'annoncent mouvementés, avec la perspective de manifestations renouvelées de la part du Collectif des candidats, qui revoit actuellement sa stratégie pour aborder efficacement cette année à venir.


Engagement sans faille. Hajo Andrianainarivelo reste fermement engagé en faveur de la restauration de l'État de droit et de la démocratie. Une "cellule de crise" a été établie pour coordonner les actions du Collectif des candidats et de ses alliés, avec une ouverture envers d'autres forces politiques désireuses de s'associer. Les revendications s'étendent désormais à d'autres problèmes sociaux cruciaux tels que les coupures d'électricité, la corruption généralisée, l'insécurité, et la détérioration du pouvoir d'achat des citoyens.


Hajo Andrianainarivelo demeure un acteur central dans la lutte pour un État de droit fonctionnel et une démocratie effective à Madagascar. Ses prises de position et son engagement persistent en dépit des défis persistants, signifiant ainsi une volonté indéfectible de faire évoluer la situation politique et sociale de son pays.

4 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page