top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Hajo Andrianainarivelo interpelle : pour une intégrité électorale au cœur de Madagascar



La fiabilité et l'intégrité des processus électoraux sont cruciales pour toute démocratie. Ces préoccupations ont été soulignées récemment par Hajo Andrianainarivelo, président national du parti Malagasy Miara-Miainga (MMM), lors d'une rencontre emblématique entre le FFKM (Conseil œcuménique des Églises chrétiennes à Madagascar) et les divers acteurs politiques de la Grande Île à Mandrimena.


Affirmant que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) ne respecte pas toujours les lois en vigueur, Andrianainarivelo a souligné une incohérence majeure : l'inclusion présumée de personnes non inscrites sur les listes électorales malgré la clôture officielle des inscriptions le 20 juillet. Une telle mesure, si elle s'avère exacte, remet en question non seulement la légitimité du processus électoral, mais aussi la confiance des citoyens dans les institutions responsables de garantir une élection équitable.


Face à cette situation, l’ancien ministre a solennellement appelé le FFKM à jouer son rôle d'arbitre moral et spirituel en interpellant la CENI sur la nécessité impérieuse de respecter scrupuleusement les lois. Pour lui, il ne s'agit pas d'une question de crainte face aux résultats électoraux, mais bien d'un impératif pour assurer un environnement électoral propre et incontestable. Seuls des processus transparents et intègres permettront d'obtenir des résultats acceptés par l'ensemble de la population, évitant ainsi d'éventuelles contestations post-électorales.


Andrianainarivelo, à travers sa proposition présentée au FFKM, a mis en lumière l'importance de la préparation adéquate du scrutin. Pour lui, une élection n'est pas seulement un acte de comptage des voix, mais un reflet des aspirations du peuple, un moment où chaque citoyen exprime sa vision de l'avenir du pays.


Outre ces préoccupations électorales, le leader du MMM n’a pas manqué d’évoquer d'autres enjeux nationaux pressants, tels que les défis liés à l'éducation. Une indication claire de son engagement à aborder des problématiques variées pour le bien-être de Madagascar.


L’appel de Hajo Andrianainarivelo ne se limite pas seulement à un acteur politique soucieux des prochaines élections, mais résonne comme un rappel que la démocratie, dans toute sa splendeur, repose sur des processus justes et transparents, ainsi que sur le respect mutuel des règles établies pour le bien commun. La réponse du FFKM et de la CENI à cet appel sera déterminante pour la confiance des Malgaches envers leurs institutions dans les mois à venir.

5 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page