top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Hajo Andrianainarivelo plaide pour l’autonomie régionale

Hajo Andrianainarivelo, leader du parti Malagasy Miara-Miainga, appelle à l'abrogation de l'ordonnance 73-015, affirmant qu'une nouvelle approche de la décentralisation est essentielle pour l'autonomie régionale.


Lors de sa visite à Toamasina, Hajo Andrianainarivelo, président du parti Malagasy Miara-Miainga et candidat à la prochaine élection présidentielle, a souligné l'importance de repenser la décentralisation pour accélérer le développement des régions. Il a mis en avant l’urgence d’abroger l’ordonnance 73-015 pour garantir l’autonomie régionale, arguant que le contexte actuel diffère grandement de celui du passé.

Andrianainarivelo estime que la confiance doit être renouvelée envers les maires, les chefs de région et autres responsables locaux. Il ne s'agit pas seulement de la décentralisation budgétaire, mais de permettre à chaque responsable de travailler librement, sans pressions extérieures. Il insiste sur le fait que l'ordonnance 73-015, qui centralisait le budget provincial sous le Général Ramanantsoa, est en désaccord avec la vision de décentralisation de son parti.

Mettant l'accent sur la nécessité d'une nouvelle approche, il soutient que son parti possède les connaissances et l'expérience requises pour réaliser cette vision de décentralisation. Il rappelle, en effet, son propre parcours en tant que maire d'une commune rurale pendant deux mandats, suggérant ainsi sa familiarité avec les défis et les besoins de la décentralisation.

Comments


bottom of page