top of page

L'ACTUALITÉ DE LA GRANDE ÎLE DEPUIS 1929

Haltérophilie : l'année 2023 marquée par des records inégalés


L'année 2023 restera gravée dans les annales de l'haltérophilie malagasy. Cette discipline sportive a connu un succès phénoménal, apportant à Madagascar un nombre record de médailles lors des 11es Jeux des Iles de l'océan Indien, qui se sont déroulés à Antananarivo du 25 août au 3 septembre. L'une des premières médailles malgaches remportées lors de ces jeux est attribuée à Rosina Randafiarison, une haltérophile exceptionnelle.


Un nouveau record : 34 médailles d'or

L'équipe d'haltérophilie malgache a réalisé un exploit historique en remportant un total de 34 médailles d'or, 11 médailles d'argent et 10 médailles de bronze lors des Jeux des Iles de l'océan Indien. Ce nouveau record de médailles d'or remportées par un pays lors de ces jeux est une source de fierté nationale. À titre de comparaison, même lorsque les Seychelles ont accueilli les jeux en 2011, elles n'ont réussi à remporter que 30 médailles d'or.


Une victoire au classement général

La performance exceptionnelle de l'équipe d'haltérophilie a propulsé Madagascar à la première place du classement des médailles de ces jeux. Au total, Madagascar a décroché 121 médailles d'or, 71 médailles d'argent et 80 médailles de bronze, pour un impressionnant total de 272 médailles. En 2019, lors des jeux à Maurice, Madagascar avait remporté 24 médailles d'or. Cette année, grâce aux exploits de Rosina Randafiarison et de l'équipe d'haltérophilie, le pays a surpassé toutes les attentes.


Le triomphe de Rosina Randafiarison

Rosina Randafiarison a été l'une des figures emblématiques de l'haltérophilie malgache en 2023. Après avoir remporté les titres aux championnats d'Afrique, aux Jeux africains et aux Jeux des Îles, elle a écrit l'histoire en remportant sa première médaille mondiale. Lors du Championnat du monde d'haltérophilie à Riyad, en Arabie Saoudite, Rosina Randafiarison a décroché la médaille d'argent dans la catégorie des moins de 45 kg dames. Elle a impressionné en soulevant la barre à 77 kg en arraché et à 93 kg à l'épaulé jeté, réalisant un total olympique de 170 kg. Une performance exceptionnelle qui la place parmi les meilleures haltérophiles au monde.


La quête des Jeux Olympiques de Paris 2024

Rosina Randafiarison et son collègue Tojo Andriantsitohaina n'ont pas l'intention de s'arrêter là. Ils sont actuellement en quête de précieux tickets pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Leur détermination à atteindre ce prestigieux événement sportif témoigne de l'engagement continu de Madagascar dans le monde de l'haltérophilie.


L'année 2023 restera gravée comme l'année des records pour l'haltérophilie malgache. Les succès inégalés lors des Jeux des Iles de l'océan Indien et la médaille mondiale de Rosina Randafiarison ont propulsé cette discipline sportive au sommet de la scène internationale. Madagascar a démontré son talent et sa détermination, laissant présager un avenir brillant pour l'haltérophilie nationale.

3 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page