top of page

L'ACTUALITÉ DEPUIS 1929

Haltérophilie : Rosina Randafiarison, une étoile montante couronnée vice-championne du monde


Pour la première fois, l'athlète malgache Rosina Randafiarison s'est hissée sur le podium du Championnat du monde d'haltérophilie dans la catégorie des moins de 45 kg. Cette performance a été réalisée à Riyad, en Arabie Saoudite, où Rosina a brillé en remportant la médaille d'argent.


Des titres à l'actif

Après avoir dominé les compétitions africaines, les Jeux africains et les Jeux des Îles, Rosina a désormais fait sa marque sur la scène mondiale. Elle a soulevé la barre à 77 kg en arraché et à 93 kg en épaulé-jeté, avec un total olympique de 170 kg.


Une performance record

Son total olympique de 170 kg surpasse ses précédents exploits aux Jeux des Îles, où elle avait levé 75 kg en arraché et 90 kg en épaulé-jeté, avec un total olympique de 165 kg. « C’est la plus belle histoire de ma vie. Je remercie tous ceux qui ont contribué à cette victoire », a déclaré Rosina sur sa page Facebook.


Le panorama des médaillés

Le titre mondial est revenu à la Thaïlandaise Siriwimon Pramongkhol avec des chiffres impressionnants : 78 kg en arraché, 101 kg en épaulé-jeté et un total olympique de 179 kg. La Turque Cansu Bektas complète le podium en levant 75 kg en arraché et 87 kg en épaulé-jeté, pour un total olympique de 162 kg.


Vers les jeux olympiques

Trois autres athlètes malgaches, Eric Andriantsitohaina, Tojo Andriantsitohaina et Ricardo Elarion Ramiaramanana, participent également aux championnats du monde dans l'espoir de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Tous ces athlètes ont déjà réalisé des performances exceptionnelles aux Jeux des Îles à domicile, où l'haltérophilie a été le sport le plus médaillé pour Madagascar.


La médaille d'argent de Rosina Randafiarison sur la scène mondiale est une preuve supplémentaire du potentiel sportif malgache en haltérophilie. Ce succès représente non seulement une victoire personnelle pour l'athlète mais aussi une source d'inspiration pour les futurs talents du pays. Avec de tels exploits, l'avenir semble prometteur pour l'haltérophilie malgache, notamment en vue des Jeux Olympiques de 2024.

留言


bottom of page